Pin It

La Chine compte de nombreuses minorités ethniques, je vous avais d’ailleurs déjà parlé des  Bai, des Lisu, des Yi et des Naxi que nous avions rencontrés au Yunnan mais aussi des Tujia que nous avions découverts à Furong. Ce jour-là, sur la route entre Furong et Fenghuang, nous avons découverts les Miao, une des plus grosses minorités ethniques de Chine bien implantée dans l’ouest du Hunan. Nous nous sommes arrêtés à deux reprises : le premier village Miao était petit et peu touristique, le second était devenu un parc d’attraction de la culture Miao

miao hunan

Femme Miao

Zoom sur les Miaos

On recense environ 9 Millions de Miaos (appelés également Hmong, au Laos par exemple) principalement situés dans le Sud-Ouest de la Chine. Les Miaos présentent entre eux de grandes différences culturelles et linguistiques du fait de leur étendue géographique. On considère qu’ils sont le premier peuple à s’être établie en Chine. Ils se sont d’ailleurs révoltés contre l’assimilation chinoise, ce qui a été à l’origine de la seconde grande muraille de Chine que nous avons visité vers Fenghuang (mais ça je vous en parlerai plus tard).

9 Millions semble un nombre impressionnant mais sachez que  quiconque à une filiation (comme un grand père) à l’une des minorités ethniques peut demander à y appartenir. Ceci apporte plusieurs avantages : pouvoir avoir deux enfants, des bonus de points aux concours, des places dans l’administration locale…, du coup il existe de nombreux Miaos totalement assimilés à la culture Han.

Visite des villages Miaos

Nous avons été accueillis dans le premier village par de gentilles grandes mères et leurs petits enfants au son de chansons. Nous n’avons pas croisé grand monde, nous nous sommes promenés, sommes rentrés dans certaines maisons, les enfants ont été un peu intimidés par les nôtres mais ce fut un petit arrêt fort sympathique. 

Et puis nous nous sommes dirigés vers Dehang où nous avons découvert un vrai Disneyland de la minorité Miao. Quel dommage car le village est situé dans un cadre enchanteur de formations karstiques. Nous avons trouvé que les villageois étaient désagréables et que le village avait bien perdu de son charme. Un peu dépité, nous décidons quand même de donner sa chance à Dehang en assistant au spectacle folklorique Miao qui a lieu tous les jours à 15 heures. Nous n’avons pas tenu longtemps et avons fui en plein milieu du spectacle. Nul, archi nul,…les miaos du village se sont mis au goût chinois et le spectacle était un ersatz de ceux que l’on peut voir à la télé chinoise… lamentable…

hunan tienwen dehang

La plateforme de Tienwen à Dehang

La plateforme de Tienwen

Nous commencions à être déçus, et ce pour la première fois au Hunan, quand la journée a été sauvée par la  plateforme de Tienwen. Nous partons marcher, seul comme toujours en Chine lorsqu’un site nécessite un effort physique, et commençons par remonter une vallée cultivée. Après avoir bifurqué dans une autre vallée nettement plus étroite, nous nous retrouvons au pied d’une cascade et c’est là que nous réalisons que nous allons devoir grimper jusqu’au sommet de cette vallée encaissée pour atteindre la plateforme ! Les marches sont sans fin mais la vue au sommet est sublime et récompense nos efforts ! Toute petite déception, une route dessert l’accès à Tienwen par la montagne… Je vous rassure il n’y a pas foule!

Il commence à être tard et nous rentrons d’un bon pas à la voiture pour l’atteindre juste à la tombée de la nuit… encore une grosse journée, demain nous serons à Fenghuang !

hunan dehang

Petite bête rencontrée sur la route

Les astuces de Voyagista

– L’entrée au village de Dehang coute 65 yuans. Je trouve que le village en lui-même ne vaut pas le coup mais les randonnées, elles, valent le déplacement. La plateforme Tienwen est magnifique et pour ceux qui veulent une randonnée un peu plus facile la jolie cascade de Liusha est une autre option.

– La randonnée vers Tienwen dure environ 3h aller-retour, la montée finale est certes rude mais petit G l’a grimpé sans problèmes, vous devriez y arriver.

– Si vous manquez de temps pour aller jusqu’à Fenghuang après la visite de Dehang, vous pouvez dormir à l’hotel Xiangxi Mingzhu à Jishou. L’hôtel a vu des jours meilleurs mais est une halte tout à fait acceptable

– Avant d’arriver à Dehang vous passerez sous le pont en suspension d’ Aizhai qui est le 6ieme pont le plus haut du monde et le 15ième pont à suspension le plus long du monde. Levez les yeux!

La culture Miao vous intéresse ? Le site Ethnie Miao vous donne pleins d’informations sur cette ethnie.

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

3 Réponses

  1. Sirhom

    Salut Amélie,
    vous avez quand même pu goûter une portion authentique de la région ?
    C’est vrai que le tourisme et le succès des évènements ont tendance à transformer la moindre manifestation en foire télévisée.

    Jolie chenille, l’air fort câline:)

    Répondre
  2. Amélie

    Il parait qu’elle est venimeuse, attention… nous avons également rencontré un charmant serpent tout aussi vert durant notre balade…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti