Pin It

Je suis récemment retournée à Angkor: 10 ans sont passés depuis ma dernière visite et le tourisme a explosé! Certains temples sont bondés, ils ont été aménagés et les embouteillages de tuk-tuk sont désormais une réalité. Comment peut-on donc encore se la jouer Indiana Jones? Deux options s’ouvrent à vous: Ta Prohm et Preak Khan. Ces deux temples partagent beaucoup de caractéristiques: ils ont été construits par le même roi, sont des temples à plat et ont été laissés en état par choix du conservatoire. Mais alors lequel aller voir?
Ils ont tous les deux de magnifiques fromagers qui mangent leurs bâtiments. A Preah Khan, il fait bon faire une pause face à ce specimen mais il faut bien avouer que Ta Prohm est unique en son genre. Ce sont ces innombrables arbres qui rendent ce temple inoubliable bien qu’ils le détruisent doucement avec leur tentacules.
J’avais donc des souvenirs émus de Ta Prohm, mais le temple est devenu trop touristique à mon goût: il y a maintenant un circuit fléché et des plateformes en bois devant ces fameux arbres pour prendre la pause… Allez-vous prendre pour un aventurier dans ces conditions… A l’opposé Preak Khan, lui, est calme, reposant et a gardé cette âme que Ta Prohm a un peu perdu selon moi.
On le voit dès l’entrée; les vendeurs y sont moins agressifs et après avoir pénétré dans l’enceinte en passant par un pont de naga, on déambule le long d’un long couloir qui s’ouvre sur différentes chambres plus ou moins en ruines mais présentant de magnifiques sculptures.

Vous l’aurez compris j’ai préféré Preah Khan mais je vous recommande d’aller voir les deux en choisissant bien votre heure sinon vous serez condamnés à faire la queue pour la photo souvenir sur la passerelle devant un de ces fameux arbres!

Les astuces de Voyagista

  • Nous avons visité Ta Prohm en fin d’après-midi pour éviter la foule agglutinée au coucher du soleil, il y avait donc peu de monde. Entre un coucher du soleil que j’avais trouvé moyen il y a 10 ans  et un temple magique sans la foule, je n’hésite pas une seconde!
  • Preah Khean ne semble pas connaitre la même affluence, surtout le matin, du fait de sa situation sur la grande boucle. Nous avons entendu dire qu’il y avait plus de monde l’après-midi. Dites a votre tuk-tuk de vous récuperer à une autre entrée pour bien explorer le site.
  • Pour la visite, acheter votre passe la vieille après 17h pour éviter la queue et louez les services d’un tuk-tuk c’est une manière très pratique de visiter les temples
  • Prenez votre temps, profitez des lieux et ne cherchez pas à voir le plus de temples possibles ou vous allez vite souffrir d’overdose ce qui vous gâchera la visite. Choisissez bien vos heures pour éviter les groupes et être à contre courant.

Toujours plus…

Une autre option « Indiana Jones » est Beng Mealea . Nous n’y sommes pas allés car la route était un peu longue pour une femme enceinte fatiguée mais ce temple me donne envie. Y êtes-vous allé? Qu’en pensez-vous?

Amélie Voyagista

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

6 Réponses

  1. Lily@EnTerreAndine

    Je suis allée au Beng Mealea, malgré l’inquiétude de mon chauffeur de tuk-tuk qui craignait qu’on n’y parvienne pas vu l’état de la route et la mousson! Une expérience très étrange que celle de déambuler dans le temple affaissé, de grimper sur l’amas de pierre pour découvrir la vue, de parcourir les coursives en sautant de roche en roche! Evidemment seule! Je suis d’accord avec vous, il est encore possible d’être au calme à Angkor, il suffit de s’en donner les moyens en allant pas aux mêmes endroits aux mêmes heures! Par ex : débuter à l’aube par le Bayon et poursuivre pour arriver en dernier à Angkor Vat, vous aurez toujours un temps d’avance sur tout le monde! Le Preah Khean ne rencontre pas non plus autant de succès et la finesse des sculptures est splendide!

    Répondre
  2. Lili

    Je suis arrivée à 8h du matin à Beng Melua et j’ai eu le temple pour moi toute seule pendant une heure ! Comme dans un rêve! J’en aurai pleurer ! (je pleure pour rien). Il pleuvait ce jour là donc l’atmosphère était un peu spéciale. J’ai adoré « escalader » les blocs de pierres affaissées, déambuler dans le temple en ruine, admirer la nature qui combat le travail de l’homme. Pendant un instant, oui, je me serai cru comme Indiana Jones ou Lara Corft qui découvre un temple !
    Concernant les autres temples, je n’ai pas craqué sur Angkor Wat. Mais sur les temples de la grande boucle ! Majestueux ! Et sur le Bayon… mystique ! (PS : c’est vrai que c’est difficile d’éviter la foule, mais c’est possible )
    Lili Articles récents…{Laos} Luang Namtha et ses villages ethniquesMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Merci pour ton retour, il faut vraiment que j’aille à Beng Mealea! En tout cas je suis tout à fait d’accord avec toi, on peut éviter la foule, je vais écrire un article là dessus un de ces jours… tu me diras si tu es d’accord avec moi

      Répondre
    • Amélie

      Merci de la mise à jour, je vais mettre à jour l’article… grosse déception, si les bus de chinois y vont, on peut désormais oublier la paix!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti