Pin It

La vallée d’Iya est le coin du Japon le plus reculé qui m’a été donné de visiter… et pourtant j’ai visité une bonne partie de ce pays… mais qu’avons-nous été faire dans ce coin perdu ? Et bien découvrir un peu le Japon authentique, le Japon encore préservé de l’urbanisation et de la standardisation à la japonaise, notre Japon préféré finalement…

 

iya shikoku japon

Vue au réveil, pas mal non?

 

Iya Vallée est une vallée un peu difficile d’accès sur l’ile de Shikoku, ile qui est elle-même déjà plutôt isolée par rapport aux autres îles du Japon. C’est dans cette vallée que se sont réfugiés les membres d’un clan après avoir perdu une guerre au XIIème siècle… neuf siècles plus tard on y retrouve encore leurs descendants ….autant dire que les choses ne bougent pas beaucoup dans ce coin du Japon, si ce n’est du fait de l’exode rural inéluctable qui dépeuple la vallée… Le Japon est un pays vieux mais alors la vallée de Iya c’est carrément la maison de retraite du Japon… heureusement les choses pourraient changer avec les nouvelles générations qui viennent de la ville pour lancer des projets d’écotourisme comme le propriétaire de notre chambre d’hôte Kunelasob par exemple.

Au volant de notre voiture de location (on oublie les bus, il n’y en a presque pas et ils ne desservent que la partie la plus touristique de la vallée), nous vous emmenons découvrir le Japon d’autrefois.

 

 

Tels des samouraïs, nous avons traversé des ponts de liane (désormais renforcés par des câbles d’acier, maman je te rassure je n’ai pas fait courir de risques inconsidérés à ton petit G…). Ce sont les derniers que l’on trouve au Japon, ils étaient bien pratiques car les gens qui s’étaient réfugiés dans ces vallées reculées pouvaient bloquer leurs agresseurs en coupant d’un coup de sabre ces ponts.

Trois ponts ont survécu, un plutôt touristique au début de la vallée car assez facile d’accès, celui de Kazurabashi, les deux autres se trouvent au bout de la vallée, c’est long, la route tourne, il pleuvait, autant vous dire qu’on était tranquille…

Par contre traverser ces ponts de liane c’est pas pour les chochottes… même si nous savions qu’ils étaient renforcés, nous n’étions pas rassurés de voir l’eau BEAUCOUP plus bas dans l’espace entre les lattes, espace qui ne pouvaient pas laisser passer mes grand panards mais sans problème ceux de petit G (petit A étant un peu intenable, il n’a pas eu droit aux ponts..) et puis ça bouge, ça glisse avec la pluie…. bref on a survécu au petit moment adrénaline du séjour... il m’en faut peu, je crois que la maternité m’a rendue peureuse…

 

shikoku iya japon

Nous rentrons dans l’antre des samouraïs

 

Tels des samouraïs nous avons grimpé jusqu’à la maison du clan du Samouraï Kita, charmante maison datant de plusieurs siècles qui présente un petit inconvénient, elle est située tout au sommet de la montagne avec comme seul accès une route à une voie, qui tourne, qui tourne jusqu’au sommet … on s’est demandé quand même pourquoi elle était là … et bien la vieille gardienne qui s’occupe de l’endroit nous a éclairé.. la maison n’a pas du tout été construite dans ce coin impossible à atteindre, elle y a été déménagée !!! Franchement on se demande pourquoi mais on n’a pas compris la réponse en japonais (ou elle n’a pas compris la question…) !

shikoku japon iya

Vous voyez où passe la route?

 

Tels des conducteurs de rallye, nous sommes passés maitre dans l’art de gérer les toutes petites routes. Le record absolu de la petite route impossible à conduire est celle qui monte à la maison du Samouraï mais des routes où l’on ne peut pas croiser, où l’on ne voit pas à 5 mètres, il y en a partout dans la vallée… alors comme d’habitude au Japon, des travaux ont été faits aux endroits possibles mais comme on est dans une gorge, ce n’est pas toujours possible… à notre grand bonheur, enfin une route pas complétement aseptisée et bétonnée au Japon !

 

Tels des enfants nous avons été scotchés par le village d’épouvantails… oui, oui vous avez bien compris, le village de Nagoro compte plus d’épouvantails que d’habitants et ces épouvantails ressemblent à s’y méprendre à des villageois. Ayano Tsukimi, devant la désertification de son village, a décidé de remplacer tous les habitants disparus par des épouvantails de sa confection… aujourd’hui ce village surprenant pousse les touristes à s’y arrêter et Ayano a remis son village sur la carte du monde. J’ai été piqué de curiosité par ce projet artistique et j’ai trouvé un super reportage sur ce village à voir ici.

 

shikoku iya japon

C’est au fond de cette gorge que se trouve le fameux onsen

 

Tels des japonais, nous avons eu notre moment onsen, au onsen de Iya qui est mon nouveau onsen préféré du Japon…. Imaginez (car je n’ai pas de photos, faute à la nuit tombante et aux règles de bienséance… ) un petit train à crémaillère à actionner tout seul qui vous descend au fond d’une gorge très encaissée (je vous rassure il faut juste appuyer sur un bouton). Une fois au fond, direction les bains chauds avec vue sur la rivière et sur un vieux pont qui traverse la gorge, l’eau est laiteuse et rend la peau douce, le calme est total, un moment parfait, peut être le meilleur moment du voyage

 

Et puis la vallée d’Iya, ce sont les vues sur les montagnes transformées par les couleurs de l’automne, des vues plongeantes sur des gorges, c’est une petite vallée tout mignonette qui semble sortie d’un autre temps… on vous recommande!

 

Quelques adresses pratiques pour visiter Iya

– Le site de l’office du tourisme de la région 

– Notre maison d’hôte Kunelasob, une vieille ferme rénovée par un gars de la ville, des chambres tatamis avec vue sur les montagnes et surtout une cuisine végétalienne absolument délicieuse… je n’avais jamais pensé m’extasier une fois dans ma vie pour la cuisine végétalienne et bien c’est fait…

KUNELASOB

 

 

 

 

 

 

 

– Le site de notre onsen préféré au fond des gorges, le Iya Onsen 

– Et enfin une petite carte de la région pour vous repérer : Carte de Iya Vallée et une autre Carte de Iya Vallée

 

shikoku iya japon

Iya et ses couleurs d’automne

 

Alors ça vous dit de découvrir le Japon authentique ? Vous allez vous jeter à l’eau et sortir du triangle d’or Tokyo-Kyoto-Hiroshima ?

 

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

36 Réponses

  1. Eugenie

    Merci pour cet article ! J’avais dépuis longtemps envie d’aller dans cette vallée, mais tu me donnes de bonnes adresses qui renforcent cette envie !
    Et le onsen avec le petit cable car, mon Dieu, c’est merveilleux ! Je garde sous le coude 🙂 A tout hasard, saurais-tu si le tatouage y est interdit ? Cela dit, il semble y avoir des bains privés.
    Eugenie Articles récents…Agenda | Danser l’Awa Odori à ParisMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Ca on est d’accord ce onsen franchement vraiment unique… les bains privés ne sont pas en bord de rivière… en général c’est pas super apprécié le tatouage mais dans celui là en particulier je ne sais pas, par contre ils parlent un petit peu anglais donc tu peux certainement leur demander

      Répondre
      • Eugenie

        Important de savoir que les bains privés ne sont pas en bord de riviere. Je leur demanderai en avance, quand je programmerai mon prochain voyage. Ce n’est pas spécifié sur leur site en tout cas, alors qu’ils prennent le temps d’y expliquer qu’il ne faut pas se laver dans le bain ou ne pas y aller habillé.
        En effet le tatouage n’est pas aisé en onsen, mais j’arrive souvent à le faire passer malgré tout.
        Eugenie Articles récents…Agenda | Danser l’Awa Odori à ParisMy Profile

      • Amélie

        franchement en effet je pense que ça passe quand même souvent surtout si ce n’est pas un tatouage à la yukaza…

  2. Christine

    Bonjour,
    Je n’ai jamais eu la chance d’aller au Japon mais cette destination me fait de plus en plus envie. Cette région a l’air magnifique et que dire de cette expérience onsen que je ne connaissais pas et que j’expérimenterais avec délectation. Merci pour toutes ces belles découvertes.

    Répondre
    • Amélie

      De rien, en effet une bien belle région et si tu prévois de venir au Japon essaie de passer dans une partie où il y a des onsens sympas ça vaut le coup…

      Répondre
  3. Pierre Philippe

    merci Amélie pour ces belles photos ..on se croirait dans un film de Miasaki où de petites bestioles vont surgir d’un moment à l’autre . Une des choses les plus frappantes avec le japon est cet amour de la nature ( les films, dessins animés , tableaux, les jardins publiques, les temples ..) et en même temps cette fascination pour la modernité , le future ..Tokyo est aussi différente de Paris que Paris de Grenoble 😉 et que dire de leur intérêt grandissant pour les robôts humanoides ?? un beau pays fascinant à visiter !!
    Pierre Philippe Articles récents…Cinéma 7D MarrakechMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, la nature et les saisons sont une choses extrêmement important dans un pays des plus modernes…. les robots par contre c’est parce que les Japonais en moyenne préfèrent être servis par un robot qu’un travailleur immigré… ce qui est un peu triste…

      Répondre
    • Amélie

      Tu n’as pas tort, finalement je trouve que niveau photo il faut mieux avoir un peu mauvais temps de temps en temps, les photos sous le grand ciel bleue c’est sympa mais beaucoup moins esthétique finalement…

      Répondre
    • Amélie

      Alors là si j’arrive à faire marrer je suis fière de moi… je n’ai pas encore atteint ton niveau d’humeur mais j’essaie..
      Gosse n2 n’a pas été autorisé d’y aller, il serait passé à travers le connaissant et Gosse n1 a été difficile à convaincre…
      Malheureusement il pleuvait donc mon cher époux a gentiment refusé d’aller poser…. quel regret, j’y retournerai que pour ça….

      Répondre
  4. David

    Chouette présentation du coin. Merci.
    Même si j’en suis presque voisin, je n’y suis encore jamais allé – je n’avais pas de voiture jusqu’à récemment, ceci explique cela – mais là, je n’attends que le retour des beaux jours pour aller enfin la visiter.
    David Articles récents…Marishisonten-do à KyotoMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour David,
      Ah oui en effet il faut y remédier…. Ton blog m’a été bien utile pour me faire une idée sur Teshima, je vais bientôt publier un article sur le sujet et recommander ton blog! A bientôt

      Répondre
    • Amélie

      Ah la la, j’ai faillit manquer ton message qui va en indésirables… et bien franchement pourquoi pas pour un premier voyage.. cela dépend de tes centres d’intérêt. On a croisé un couple anglais en voyage de noce qui faisait leur premier voyage au Japon et ont passé plusieurs jours sur Shikoku. IL y a des fois des gens qui sont déçus par ce Japon trop urbanisés… au moins là c’est la vraie nature.

      Répondre
  5. Croisieresfr

    Amélie, merci pour cet article. On aimerait tous ajouter cette vallée à notre carnet de route, vous racontez si bien votre voyage qu’on a l’impression d’y être. Comme même, les marionnettes me font un peu peur ….
    Avez-vous déjà visiter aussi le volcan de Aogashima ? Une des îles les plus isolées du Japon à 350 km environ de Tokyo. Il y a aussi Gunkanjima, la ville fantôme sur l’île abandonnée près de Nagasaki. Enfin, la route de Tateyama Kurobe, une route enfermée entre des murs de neige immenses. Lieu un peu touristique mais qui vaut bien le détours.
    Vivement d’autres articles sur des endroits magiques comme la Vallée Iya.

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour
      Je connais de nom Gunkanjima et Tateyama Kurobe… mais je n’y suis encore pas allée… un jour peut être. Quant à Aogashima tu viens de me faire découvrir cet endroit… par contre vu la distance pas pour demain je pense…
      Les articles sur Shikoku vont continuer encore quelques semaines mais plus de marionnettes, je te rassure…

      Répondre
  6. Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

    C’est bien drôle ce petit village d’épouvantail. J’avoue que l’idée est sympa pour remettre sur la map le village, mais dommage que cela n’attire que des touristes et non de nouveaux résidents.

    Et ce petit bonhomme, c’est la version japonaise du Manneken-Pis de Bruxelles? 🙂

    En passant, très bel endroit.
    Rachel @ Blog voyage Découverte Monde Articles récents…Cape Cod à petit budget : Mes trucs pour visiter sans se ruinerMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Salut Rachel, je pense que pour faire venir de nouveaux résidents il va falloir s’accrocher c’est franchement vraiment très reculé même pour les touristes dans cette partie de la vallée…
      Et bien oui, je ne comprends pas vraiment pourquoi ils ont décidé de faire ça mais c’est plutôt amusant…

      Répondre
  7. Découvrir Shikoku : guide pratique - Voyagista

    […] Sur Shikoku, il y a pleins d’opportunités de tester cette grande tradition japonaise qu’est le onsen (bain chaud). Un des plus faciles d’accès est à Matsuyama, c’est le Dogo Onsen, l’un des plus vieux onsens du Japon, il a plus de 1000 ans. C’est un onsen de ville, en intérieur. Si vous aimez, comme moi les onsens en plein air, Iya valley en possède un certain nombre dont le Iya Onsen, une de mes plus belles expériences dont je parle dans l’article sur Iya. […]

    Répondre
    • Amélie

      Super, si j’ai un conseil c’est essaie de ne pas faire que le pèlerinage parce que tu resteras sur les côtes… et ça serait dommage de louper des coins bien reculés comme ceux là.

      Répondre
  8. Nathalie

    Bonjour Amélie et merci pour ce blog très bien fait. Pour notre 2ème voyage au Japon cet été, nous avons prévu de passer une grosse semaine sur l’île de Shikoku avec mon mari (avec pour projet d’assister au festival de Tokushima en août, si on trouve un hébergement !!!)
    Nous arriverons de Corée du Sud, via Busan et nous devrons ensuite nous rendre à Osaka. Le problème est que nous n’aurons pas de voiture. La vallée d’Iya semble vraiment super, mais est-ce vraiment réalisable sans véhicule personnel ? Nous avons beaucoup de mal à déterminer quel itinéraire nous allons prendre sur l’île. Beaucoup de choses que nous avons envie de voir mais des contraintes de temps et de déplacement … En tout cas, ton blog est une mine d’infos et d’idées.

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour Nathalie, vous allez beaucoup aimer Shikoku par contre c’est dommage de ne pas prendre de voiture parce que Shikoku est quand même très isolée et sans voitures on loupe des coins sympas. Iya je pense que sans voiture c’est un peu frustrant… donc je ne suis pas sure de recommander… c’est très facile de conduire à Shikoku si jamais vous changez d’avis

      Répondre
      • Nathalie

        Merci pour ta réponse. En fait, pour conduire, je crois qu’on a besoin d’un permis international. Je vais me renseigner sur la procédure. Mais conduire à gauche, avec tous les panneaux en japonais, nous inquiète un peu quand même ….

      • Amélie

        Oui en effet avec le permis français, nous avions utilisé le permis hongkongais… Conduire à gauche n’est pas trop difficile car les japonais sont prudents et les panneaux de direction sont en général écrit dans notre alphabet mais surtout les voitures ont des gps donc il suffit de suivre le guide…

  9. Odile

    Bonjour Amélie et merci pour toutes ces idées découvertes !! J’ai déjà passé 3 semaines aux Japon il y a 7 ans et je pars cette fois avec mon mari qui n’y est jamais allé. Nous avons la chance d’avoir de la famille expat à Tokyo. Nous partirons en vadrouille une semaine avec le JR pass Je voulais justement sortir un peu de circuits habituels, tes articles sont vraiment inspirants ! Mon mari est dessinateur urbain avant tout et tient à passer par Osaka. Moi, j’ai un grand besoin de nature ! Du coup je pensais passer quelques jours dans les îles de la mer intérieur et visiter la triennale et après avoir lu ton blog j’aimerais ajouter une nuit à Oboke qui semble facile à joindre en train depuis Takamatsu… Sur le site de la guest house dont tu parles, ils mentionnent qu’un transfert est prévu vers un Onsen … du coup, à ton avis, cela veut dire qu’on pourrait s’y plaire, le temps d’une nuit, si on n’a pas de voiture ? Qu’en penses-tu, toi qui as un peu de recul ? Est-ce réaliste de ma part de vouloir y aller pour une nuit ? Merci beaucoup pour ton éclairage avisé !

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour,
      Nous voyageons lentement donc nous avons apprécié d’y passer deux nuits et d’avoir une voiture pour visiter la vallée d’Iya et aller au super onsen dont je parle… cela étant dit la guesthouse est super et en effet ils vont vous emmener au onsen le plus prêt de chez eux dans un hôtel qui n’est pas mal du tout… vous pourriez louer une voiture comme ça vous serez plus libres mais dans tous les cas si vous ne connaissez pas très bien le japon reculée c’est une expérience sympa…

      Répondre
      • Odile

        Merci beaucoup pour les conseils ! J’ai contacté le propriétaire qui assurera notre transfert depuis la gare … Ce sera bref mais je suis déjà super contente d’avoir ajouté cette petite escapade en pleine nature à notre trip !

      • Odile

        Bonjour Amélie,
        De retour de notre Japan trip je t’écris pour te remercier à nouveau pour ton blog et le partage de tes bons plans ! On a adoré notre passage à Kunelasob, l’accueil, l’atmosphère des lieux, les paysages magnifiques, les délicieux repas vegan, les futons douillets, le dépaysement a été total et ça restera un de nos meilleurs souvenirs de notre voyage au Japon ! Bonne continuation sur la route 🙂

      • Amélie

        Merci ton retour d’expérience, contente d’apprendre que les repas vegan sont toujours aussi bons…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti