Pin It

Hakkoda est une chaine d’anciens volcans située au nord du Japon, non loin d’Aomori. Hakkoda c’est également presque 20 mètres de chutes de neige cumulées et plus de 4 mètres accumulées chaque année…. rien de bien exceptionnel dans cette partie du Japon… Et pourtant Hakkoda attire les amoureux de la poudreuse car ce n’est pas une station habituelle. Ici une seule télécabine, aucune piste damnée et des zones de hors piste autorisées. A vos raquettes et venez découvrir avec moi les magnifiques paysages d’Hakkoda, ses snow monsters (les arbres recouverts de neige sont appellés les snow monsters) et ses vues sur l’océan Pacifique.

Pour voir les images en plus grand cliquez dessus. Vous pouvez également découvrir mes autres albums sur mon compte Flickr 

Les photos d’Hakkoda

 

Saviez-vous qu’il y avait autant de neige au Japon?

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

9 Réponses

  1. Sirhom

    Salut Amélie,
    magnifiques ces images, le musée de la glace en plein air.

    Mieux qu’Harbin:) Rassure moi, le soir y z’allument pas leurs éclairages disco hein ?

    C’est magique en tout cas cette impression de paysage vierge, pur laine et chantilly. Un coin du monde ou le ski des hommes n’a pas mis le pied.

    Répondre
  2. Amélie

    Plus reposant qu’Harbin ça c’est sur mais j’ai aussi des très belles photos d’Harbin je fais un album bientôt
    A Hakkoda c’est plutôt nature et dodo à 9h pour être en forme pour le lendemain.

    Répondre
  3. Pascal

    Vraiment impressionnant toute cette neige avec l’océan non loin et pour une latitude identique au sud de l’Italie…
    Et les montagnes ne semblent même pas particulièrement élevées.

    Répondre
      • Thierry

        Bonjour et bravo pour votre blog qui est magnifique,

        L’explication de ces chutes de neige astronomiques dans cette partie du Japon (tout la côte nord-ouest) est très simple : en hiver, il y a quasiment tout le temps un vent de NO qui descend de Sibérie, vent qui passe donc au-dessus de la mer du Japon (pas très froide, même en hiver). La rencontre de cet air glacial et très sec avec une mer pas très froide et donc chargée en humidité donne ce que l’on appelle un « effet de lac », comme dans les Grands Lacs américains, sauf que là c’est avec la mer… Du coup, dans certains secteurs, il neige en permanence, et les cumuls peuvent atteindre 10 à 20 mètres sur la saison, avec des hauteurs au sol dépassant les 4 à 5 mètres dès 200 à 300 m d’altitude. On ne voit ça nulle part ailleurs dans le monde (sur la durée et l’intensité).

        @+
        Thierry Articles récents…Le Maine (États-Unis) enterré sous la neige – 2e partieMy Profile

      • Amélie

        Merci beaucoup Thierry pour cette explication, je ne savais pas que c’était quelque chose unique au monde… tu es déjà allé skier au Japon?

    • Amélie

      Merci Romain, c’est vrai que en habitant à Hong Kong, ces quelques jours de calme et de silence ont été très appréciés!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti