Pin It

Le Japon, contrairement à l’image que je m’en faisais, est un pays de montagnes car 73% du territoire japonais est montagneux. Alors bien sur tout le monde connait le Mont Fuji mais presque personne ne connait le deuxième sommet le plus haut du Japon, j’ai nommé le Kita Dake qui culmine quand même à 3193 mètres!
Pour avoir fait les deux le Kita Dake est une randonnée beaucoup plus agréable que celle du Fuji. C’est difficile car il faut grimper 1650 mètres de dénivelé assez rapidement car c’est très pentu…
Après avoir réussi à prendre un bus bondé nous arrivons à Hirogawa et commençons l’ascension…la montée est très dure, le temps tourne vite au mauvais et nous sommes très soulagés d’arriver au refuge Kata no Koya. Nous sommes sauvés!
Commence alors la découverte d’un refuge japonais: diner à 17h, entassement et ronflements… L’espace alloué à une personne est si petit que nous touchons les pieds du voisin d’en face! Et cerise sur le gateau, les toilettes sont en exterieur et la tempête fait rage… autant vous dire qu’on a pas beaucoup dormi!
Le lendemain toutes nos souffrances sont récompensées: le temps se lève et la vue sur le Fuji est incroyable. Il a neigé durant la nuit et la tempête a laissé derriere elle de la glace accrochée de partout. Ceci rend notre approche finale un peu périleuse mais nous en prenons pleins les yeux.
Pour redescendre jusqu’au bus nous verrons trois saisons: la glace de l’hiver, les feuilles rouges de l’automne puis le retour à l’été. Nous rentrons à Tokyo les jambes bien lourdes!

Les astuces de Voyagista

– Faisable en un week-end depuis Tokyo en prenant le train jusqu’a Kofu (甲府駅), puis un bus (horaires en japonais) jusqu’a Hirogawara (広河原).
– A Hirogawa, à la première bifurcation, prendre le chemin à droite pour se diriger vers le refuge de Shiraneoike (白根御池小屋). Grimper jusqu’à la crête puis tourner à gauche pour rejoindre le refuge Kita-dake kata-no-koya (北岳肩ノ小屋). Le lendemain passer par le sommet et redescendre vers Hirogawa.
– Etre bien équipé, c’est une randonnée difficile et en haute montagne le temps peu changer à tout moment
– Dormir à kata-no-koya pour avoir une belle vue le matin du Fuji. Il y a un service de restauration dans ce refuge.
– Pour les anglophones un livre indispensable pour les randonnées au Japon, le guide « Hiking in Japan » 

Etes-vous allés au Kita Dake? Avez-vous aimé? Quelles sont vos randonnées préferées au Japon?

Amélie Voyagista

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti