Pin It

Jungfraujoch

Un beau matin de vacances, il est 6h 45 et mon kiwi me secoue pour me réveiller

– Allez debout on va rater le premier train…

– Quoi? Mais on n’avait jamais dit qu’on prenait le premier train!…

– J’arrivais plus à dormir et il fait super beau alors autant y aller…

– T’es gentil moi je dormais très bien…

A peine debout, nous voilà déjà à bord du premier train vers Jungfraujoch… Et la surprise, le train est plein! Il est certes moins cher (sauf si vous avez un pass comme nous… ), le temps était splendide et ce train permet d’éviter les groupes mais ce sont les vacances quand même!!!

Jungfraujoch-3

Jungfraujoch est l’attraction touristique du coin: situé à 3471 mètres d’altitude, on y monte a bord du plus haut train d’Europe pour arriver dans une zone des montagnes suisses inscrite au patrimoine mondial. La voie est creusée dans la roche de la face mythique de l’Eiger, il aura fallu 16 ans aux ouvriers italiens au début du XX ième siècle pour arriver au sommet… Offrir la haute montagne aux foules: une idée visionnaire mais sacrement folle à l’époque!

Premier arrêt dans une gare en plein milieu de la face nord de l’eiger: on regarde bien par le fenêtre mais aucun grimpeur en vue, vues qui sont de toute beauté. Deuxième arrêt au niveau de la mer de glace puis, apres 1h 30 de montée depuis Wengen, nous arrivons enfin au disneyland de la haute montagne!

Niveau population, nous ne sommes pas vraiment dépaysés: japonais, chinois et indiens sont présents en nombre. Jungfraujoch doit être inclus dans pas mal de tours express de l’Europe car tous mes collègues connaissaient Jungfraujoch alors qu’ils n’ont en général jamais entendu parler des endroits où je vais en Chine voisine!

Se retrouver en haute montagne de manière aussi facile est incroyable et les vues sur le glacier d’Aletsch sont incomparables. Du coup c’est plutot bondé (les 833 000 touristes en 2012 il faut bien les mettre quelque part…) et c’est réellement hors de prix. Nous avons vite fuit les attractions « sculptures en bois et edelweiss », les sessions de luge hors de prix et même le palais de glace rempli de japonais accrochés aux barrières de peur de tomber … En plus le palais est réfrigeré pour ne pas fondre, pas très écolo tout ça!

Heureusement il y a LA rando vers le refuge du Monch où pour le coup il n’y a pas grand monde. Une heure aller-retour, et à cette altitude c’est déjà pas mal, pour profiter du cadre en toute tranquilité, enfin en toute tranquillité à l’échelle de Jungfraujoch! On a vraiment apprécié.

En venant à Wengen, nous voulions découvir le mythique Jungfraujoch mais nous avons finalement découvert tout un massif vraiment magnifique: ne venez pas dans l’Oberland Bernois uniquement pour le Jungfraujoch, mais prenez votre temps et profitez des nombreuses choses à faire que je vous ait déjà et que je vais encore vous présenter sur Voyagista.

Les astuces de Voyagista

  • Quand vous descendez aux stations intermédiaires, laissez quelque chose sur votre siège pour le retrouver mais descendez ça vaut le coup!

  • Ne montez que si le temps est très beau, sinon revenez une autre fois car vous n’y verrez rien. Mieux vaut y monter tôt le matin pour être sur du temps

  • La petite rando vers le refuge est facile mais peut glisser et est sur la neige. N’y aller pas en tongue comme on l’a vu!

  • Dans la même veine vous pouvez aller voir le Piz Gloria au sommet du Schilthorn… C’est là qu’a été tournée une scène mythique du James Bond « Au service de sa majesté » . Au lieu d’être sur les montagnes vous en admirer le panorama. La montée n’est pas donnée non plus et si vous êtes courageux vous pouvez atteindre des points de vues similaires en marchant.

Etes-vous déjà allés à Jungfraujoch? Avez-vous pensé la même chose que moi?

Tu as aimé cet article? inscris-toi à la newsletter dans la rubrique « suivre voyagista » ou aime moi sur facebook ici 

Amélie Voyagista

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

2 Réponses

  1. Laure

    Très drôle ton article sur le Jungfraujoch…Cela me rappelle, il y a 10 ans, la première visite de ma mère coréenne en Suisse. Le lendemain de son arrivée de Séoul, elle s’est réveillée comme un ressort en disant qu’elle voulait aller au Jungfraujoch ! La famille suisse l’a regardée comme si elle délirait… Comment pouvait-elle connaître ce nom pas facile à prononcer (signifie le joug de la vierge)? Nous, on arrive à se rappeler au mieux la première syllabe des endroits en Corée ? Déja, c’était un miracle qu’on la comprenne !
    Peu de suisses vont au Jungfraujoch et ne comprennent pas pourquoi des étrangers viennent de si loin et payent si cher pour voir une montagne. Depuis, le Jungfraujoch reste un endroit mystérieux (et maléfique) pour ma mère coréenne dans lequel elle n’a jamais mis les pieds…Elle ne comprend pas pourquoi les suisses évitent ce lieu…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti