Pin It

Kashgar, rien que ce nom me faisait rêver, Kashgar évoquait pour moi la quintessence de la route de la soie, une oasis au milieu des déserts arides d’Asie Centrale qui sentait les épices et respirait l’exotisme. J’étais consciente que Kashgar avait perdu de sa grandeur, que la présence chinoise provoquait de nombreuses tensions, que la vieille ville sous couvert de rénovations était en train de disparaitre … J’avais hâte de découvrir Kashgar mais je me demandais bien ce que j’allais découvrir…

 

kasghar xinjiang chine

Arrivée dans un autre monde…

 

Kashgar est une ville Ouighour et ce même si le gouvernement pousse les chinois à venir s’y installer… je n’ai croisé que très peu de chinois, on m’a dit qu’ils avaient tendance à vivre entre eux car les tensions sont fortes entre les communautés. Kashgar c’est une ville pleine de vie à l’image de ces villes d’Asie Centrale … si ce n’était pour les panneaux écrits en chinois et la présence de l’armée, on aurait du mal à réaliser qu’on est encore en Chine.

D’ailleurs, la première chose que j’ai remarqué en arrivant à Kashgar c’est l’omniprésence de l’armée chinoise. Nous n’avons vécu que peu de contrôles routiers comparé à Urumqi mais tanks et soldats chinois armés jusqu’aux dents sont présents de partout, contrastant avec la population musulmane vaquant tranquillement à ses occupations.

La deuxième chose qui m’a marquée c’est l’absence totale de touristes à Kashgar (et pourtant nous y étions durant les jours fériés chinois). Les touristes chinois ont trop peur de venir et les étrangers ne sont pas légion… sur le haut lieu touristique qu’est le marché du dimanche, nous avons croisé un couple vivant à Shanghai et c’est tout! Nous qui étions à la recherche d’un peu d’authenticité nous étions ravis…

 

marché de kasghar

Sur le marché de Kashgar

 

La destruction de la vieille ville de Kashgar

J’avais entendu parler de la destruction de la vieille ville de Kashgar par les autorités chinoises mais étant donné le peu d’informations sur internet, je ne savais pas trop à quoi m’attendre…

Tout a commencé quand le gouvernement local (entièrement chinois) a déclaré qu’il devait “remettre à neuf » (entendre reconstruire totalement) la vieille ville pour protéger les habitants contre les tremblements de terre …. La véritable raison est-elle de détruire un symbole ouighour ou de construire du neuf par appât du gain comme le gouvernement l’a déjà fait dans les hu tongs de Pékin ? Je ne peux pas répondre à cette question… Lors de notre passage une partie de la vielle ville avait en tout cas complétement disparu (les abords de la mosquée sont très modernes par exemple) et ce qui restait de cette vieille ville était soit en train d’être reconstruit, soit un bidonville à moitié abandonné….Partout j’ai trouvé que la vieille ville manquait de vie, soit trop neuve, soit en sursis … à lire les récits des voyageurs passés il y a une dizaine d’année, Kashgar a un peu perdu son âme.

Mais cela ne veut pas pour autant dire que Kashgar ne vaut plus le détour, bien au contraire Kashgar regorge de trésors, je vous emmène les découvrir.

 

Le marché des animaux du dimanche

 

Ce marché est immanquable, tous les hommes ouighours du coin viennent y marchander leur bétail (principalement des moutons et des vaches mais également quelques chevaux et ânes) l’activité est débordante : on donne un dernier coup de ciseau pour rendre ses moutons plus beaux, on descend de camions des vaches récalcitrantes, on exhibe les moutons les plus gros qu’il m’a été donné de voir, on marchande, on discute… Un endroit unique et un paradis pour les photographes…

Informations pratiques :

Le marché a lieu tous les dimanches, c’est le plus grand du coin

Il est situé à l’écart de la ville, mieux vaut s’organiser si on opte pour un taxi pour qu’il vous ramène en ville

 

La tombe d’Abahk Hoja

kasghar xinjiang chine

Un mausolée en toute simplicité…

Construite en 1640, ce mausolée est très connu pour abriter la concubine parfumée, une ouighour forcée d’épouser un empereur chinois qui souhaita à sa mort être enterrée sur ses terres natales… Elle est devenue un symbole de la rébellion contre les chinois… il n’y a d’ailleurs aucune explication officielle sur le site. Le mausolée en céramique est de toute beauté, il est longé par un très vieux cimetière long de 4km!

Informations pratiques : L’entrée coute 30 Rmb, la visite est rapide mais vaut vraiment le coup

 

Le marché du dimanche

 

Le marché du dimanche est en fait un bazar ouvert tous les jours où l’on peut trouver quelques souvenirs sympas pour les touristes. Le marché est destiné aux locaux, on y vend de tout mais le coin le plus intéressant pour moi a été la partie réservée à nourriture à la fois très colorée et animée. Je vous recommande d’acheter des biscuits aux amandes, du sucre bouilli et séché formant de magnifiques cristaux jaunes, de gouter au Opkahisip qui sous l’apparence de saucisses sont en fait un mélange de riz, d’épices et de légumes….

Informations pratiques : le marché est ouvert tous les jours mais le dimanche l’activité y est particulièrement intense.

 

 

La mosquée Id Kah

kasghar xinjiang chine

Construite en 1442, cette mosquée, une des plus grandes de Chine, est le véritable symbole de Kashgar. Elle attire les foules durant les fêtes musulmanes qui remplissent alors le parvis… Revenant juste d’Abu Dhabi j’ai trouvé que la mosquée avait des tailles plutôt modestes! L’intérieur de la mosquée est finalement un havre de paix bien vite visité mais observer la vie sur la place est un vrai délice.

Informations pratiques : L’entrée coute 20 Rmb, Visite ouverte aux non musulmans sauf aux heures des prières, se renseigner

 

La vielle ville de Kashgar

 

Comme je vous l’ai déjà expliqué, la vieille ville a été partiellement détruite au cours des dernières années. Ce qui reste à visiter est divisé entre la rue Areya rénovée et entourée de petites ruelles toutes aussi rénovées (ou encore en construction) et la résidence Gaotai, une sorte de bidonville de maisons en terre… Gaotai possédait jadis un circuit touristique avec une entrée payante mais aujourd’hui tout est gratuit et le quartier partiellement abandonné. Pour la petite histoire c’est là qu’a été tourné le film « les cerfs-volants de Kaboul ». Je vous recommande de visiter les deux coins pour vous faire une idée mais sachez que l’horrible muraille chinoise en construction autour de la partie rénovée n’a rien d’historique! Si vous lisez en anglais, lisez cet article intéressant sur la mort de cette vieille ville.

Informations pratiques : En mai 2015 il y avait encore une petite partie de la vieille ville qui n’était pas rénovée … mais elle devrait l’être d’ici quelques années. La nouvelle vieille ville sentait encore le neuf et les travaux. Un article intéressant sur la vielle ville ici (en anglais)

Informations pratiques

– Le plus facile pour rejoindre Kashgar c’est de prendre l’avion depuis Urumqi, l’aéroport s’appelle Kashi, il y a de nombreux vols tous les jours. Pour ceux qui ont du temps et aiment les paysages désertiques on peut se rendre en train ou en bus depuis Urumqi mais c’est très long… entre 25 et 32 heures de train.

Prévoir votre itinéraire pour être le dimanche au marché des animaux de Kashgar. Niveau saison le début du mois de mai était très agréable malgré les risques de tempête de sable (on en a vu une arriver, assez impressionnant). Une grosse journée de visite suffit pour visiter Kashgar, mieux vaut garder du temps pour les environs.

– Quelques restaurants sympas où manger ouighour :

 

kasghar xinjiang chine

La décor d’Alun Orda… pas mal…

 

1. Altun Orda : La déco est très classe et nous étions les seuls touristes du restaurant. La carte a des photos et le jus de grenade est un incontournable.

2. Orda : Situé non loin du marché, le restaurant est un peu touristique

3. Herembach: Le menu est très différent de son équivalent à Turpan… la cuisine est plus turque que ouighour et c’est le seul endroit de Kashgar où nous avons croisé pas mal de touristes

4. Le marché de nuit : Diner au marché de nuit sur la petite place en face de la mosquée est la garantie d’une ambiance sympathique, de nourriture pas chère… et de beaucoup de curiosité de la part des locaux… Même si il s’est révélé très difficile de nourrir les enfants, on a adoré l’expérience

 

Waheed est un super guide ouighour parlant très bien anglais qui pourra vous faire visiter Kashgar mais surtout les environs, il nous a conduit sur la route du Karakoram. Son agence s’appelle Silk Road Expedition 

– Les hôtels charmants et confortables n’existent pas à Kashgar, nous avons donc opté pour le confort du Radisson Blue qui n’est carrément pas cher à Kashgar (500 Yuan et franchement top)… et complètement vide d’ailleurs…ceci explique cela…

 

kasghar xinjiang chine

Petit Dej sur le marché de Kashgar

Est-ce que Kashgar te fait rêver ? Penses-tu que la destruction de vieux quartiers est le prix à payer pour moderniser ?

 

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

8 Réponses

  1. Julie

    Oui absolument ça m’a fait rêver de plus que je sent que les gens ont l’air sympathique
    Je ne comprend pas la présence de l’armée ? C’est peut être par rapport à la religion ? Bref j’ai adorée la photo des enfants dans la vielle ville qui ressemble étrangement à une ville Andalouse

    Répondre
    • Amélie

      Pour répondre à ta question, les ouighours veulent être indépendants et les chinois veulent garder le Xinjiang pour eux… d’où des tensions et la présence de l’armée chinoise. Andalouse vraiment? c’est vrai que ça fait très arabe… en tout cas si tu as vu les cerf volants de kaboul, c’est là que ça a été tourné.

      Répondre
      • Julie

        Merci pour ta réponse
        Ville Andalouse c’est parce que justement ça fait arabe

  2. Rory

    Kashgar était sur notre itinéraire initialement, après le Kirghizistan mais nous avons finalement renoncé à la Chine mais j’avais vraiment envie de voir cette ville et ton article me ravi ! Le fait que la ville soit chouette et qu’il y ait des choses à voir malgré les reconstructions, je trouve cela super ! En tout cas ça donne bien envie. Article très intéressant encore, et de chouettes photos 🙂
    Rory Articles récents…Kirghizistan : Budget et infos pratiques (à ma sauce)My Profile

    Répondre
    • Amélie

      Merci Rory, c’est gentil… en tout cas moi aller à Kasghar et sur la Karakoam Highway m’ont donnée envie de retourner dans ce coin d’Asie Centrale… pourquoi pas le Kirghizistan la prochaine fois… je vais jeter un coup d’oeil à ton blog!

      Répondre
  3. Adeline

    Hello Amélie,

    As-tu fait appel à un guide pour visiter la ville de Kashgar? C’est sur que c’est toujours enrichissant d’avoir un guide mais comme je voyage seule avec un budget limité je me demandais si c’était nécessaire

    Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti