Pin It

Après vous avoir expliqué ma recette pour trouver un mari au Japon… je vous dois la suite de l’histoire…. Petit résumé de la situation, désespérée par la concurrence « déloyale » des japonaises, j’ai réussi à trouver un néo-zélandais (que nous appellons kiwi sur ce blog) que j’ai fini par épouser….depuis je découvre tous les jours un peu plus les kiwis, ce peuple du bout du monde qui ne résume pas qu’aux all blacks (même si c’est une obsession nationale)… je vous emmène dans mon univers quotidien.

Le drapeau "bateau" des kiwis

Le drapeau « bateau » des kiwis

Il faut tout d’abord savoir que toute jeune fille non kiwi épousant un kiwi est 1) considérée comme étant extrêmement chanceuse 2) une voleuse de mari … mon beau père a été très clair à ce sujet et ce dès notre première rencontre… La situation est critique en Nouvelle Zélande, le male kiwi en âge de se marier vole souvent travailler loin de sa terre natale faute d’opportunités au bercail… forcément il rencontre d’autres spécimens d’oiseaux et revient au pays casé ou ne revient jamais d’ailleurs… du coup les femelles kiwis plus casanières se retrouvent bien embêtées sans personne avec qui convoler… Je ne mesure pas tout le temps ma chance, mais j’y travaille…

Frogs et Kiwi, l’amour incompris ?

Et parmi toutes les espèces au monde, choisir une ressortissante du pays qui a attaqué la Nouvelle Zélande en faisant exploser un bâteau de Greenpeace dans le port d’Auckland… pour en plus se faire arrêter comme des débutants… car ces espions froggy n’étaient pas bien discrets, draguant même les damoiselles locales mariées… Le rainbow warrior, c’est l’évènement de ces 20 dernières années en Nouvelle Zélande, un pays très très tranquille… alors forcément, j’en entends encore parler….

J’ai vite réalisé que ces « frogs », les kiwis ne les comprennent vraiment pas…

fougère nouvelle zelande

La fougère emblème

les frogs ont des réactions trop imprévisibles, ils ralent, ils disent ce qu’ils pensent… so rude ! En Nouvelle Zélande même si on nous sert un gâteau avarié on le mange et on se tait, quelle idée d’en demander un autre mangeable… (ça sent l’expérience vécue ?)

– les hommes froggies portent des polos roses, c’est quoi ces femmellettes, un homme, un vrai ne porte pas de rose…

– ils sont nuls en rugby et osent taquiner les dieux néo zélandais en coupe du monde, à croire qu’ils le font exprès… non mais ces grenouilles, ils réalisent qu’ils ont faillit faire tomber tout un pays dans une dépresion profonde lors de la finale de la coupe du monde 2011…

Mais tout n’est pas perdu, il arrive que le kiwi trouve quand même le froggy sympa… le lendemain de notre mariage certains kiwis m’ont quand même dit «finalement les français vous êtes quand même sympas» (les dizaines de litres de bière ingurgités durant la dite soirée, n’y sont surement pas pour rien…)

On est marié à un Kiwi quand….

Je vous rassure, le choc n’est pas à sens unique, on sait qu’on est marié à un kiwi quand…

– le mari disparaît plusieurs heures chaque week end pour cause de match super-méga-important-impossible-à-manquer entre pétaouchnoque et trou du cul du monde… match arrosé de litres de bières ingurgités avec les potes (le rugby c’est une affaire d’homme, pas pour les mauviettes…) suivi d’un retour à la maison dans un état de décomposition assez avancé…

« Chérie, tu ne ne peux pas comprendre, le rugby je l’ai dans la peau, depuis mes premiers entrainements pied nu dans les crottes de moutons en plein hiver… »

Que voulez vous que je dise face à un tel argument?

Un Kiwi...

Un Kiwi…

– on se fait appeler MATE (traduction littérale, MON POTE) par son mari … j’espèrais plutôt un « ma française préférée », « ma grenouille adorée » ou encore « mon sucre d’orge du bout du monde »… rien à faire on va devoir se contenter du MATE

son mari se met pied nu dès que possible, de préférence dans un espace publique…cette manie doit venir des années rugby-bouse de mouton mentionnés précedemment… et il n’est pas le seul, les kiwis sont même pieds nus à l’aéroport…

kiwiana

La kiwiana

– on vit avec quelqu’un qui comprend comment fonctionne le cricket et en plus aime ça… je place le cricket au même niveau que la marmite néo-zélandaise (pâte noire à tartiner ayant une odeur qui me donne envie de gerber), soit on nait avec, soit on n’aimera jamais…

– on est condamné à apparaitre à la plage avec une serviette de bain «drapeau néo-zélandais », je sais pas moi ça me viendrait jamais à l’idée de m’allonger sur un drapeau français sur toutes les plages du monde… Les kiwis adorent leur pays et vous servent leurs icones nationales à toutes les sauces… kiwis, bottes en caoutchouc, tongues … ben oui on a les icones qu’on peut… (ça s’appelle d’ailleurs la Kiwiana monsieur…)

– on porte des écharpes en oppossum pour contribuer à la préservation de la forêt néo zélandaise (l’oppossum est un petit animal qui n’a pas de prédateur en Nouvelle Zélande, il est considéré comme une nuisance dévorant les forêts…. on lui fait la chasse pour le revendre sous forme d’écharpes, gants…) c’est pas très beau, ça gratte un peu et puis ça sert pas vraiment l’oppossum dans la chaleur de Hong Kong mais bon si c’est pour la bonne cause…

Mais bon à part ça c’est une aventure incroyable d’être marié avec un néo-zélandais, je t’aime mon kiwi !

Et toi, tu as des expériences à partager qui ressemblent à la mienne?

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

16 Réponses

  1. Océalie

    Oh ! On en apprend tous les jours ! Super ce mariage mixte et mdr pour la pénurie d’hommes en NZ, j’ignorais que c’était à ce point. Etes-vous toujours en Nouvelle-Zélande ? De mon côté je suis mariée à un koala, c’est à dire un Australien 🙂 Par contre, bonjour la galère côté visa. Pour l’instant nous nous replions sur la France et le pays basque. ça passe parce qu’il y fait bon et qu’il y a des vagues… Mais pour combien de temps ? 😉
    Océalie Articles récents…Nouvelle-Zélande : de Piha à WhangareiMy Profile

    Répondre
  2. Letizia

    Tu m’as vraiment trop fait rigoler avec ton « on est marié à un kiwi quand ». Je pourrais écrire un livre sur « on est avec un triathlète quand » ce n’est pas la même chose certes mais je pourrais également écrire toute une liste qui en ferait rigoler plus d’une 🙂 Dans le monde du triathlon, il existe d’ailleurs une liste répertoriant les « tu es avec un triathlète quand ». Il m’avait envoyé ces quelques lignes par la poste au tout début de notre relation. Dans notre voiture, il y a toujours des affaires de natation, de course à pied ou de vélo et en hiver des skis, des raquettes ou des skis de fond. Dans notre frigo il y a un étage avec des barres énergétiques et des gels. Epinglé sur notre frigo il y a le calendrier avec toutes les courses de l’année. Si on va faire une balade, c’est toujours au rythme de course (même pour aller manger une glace) et si on ne court pas on va en vélo. On a plus de paires de chaussures de course que de chaussures de ville. Dans l’armoire il a plus d’habits de sport que d’habits de ville… Bref, ma vie est sportive et parfois je lui dit STOP mais qu’est-ce que je l’aime <3
    Letizia Articles récents…Carnaval de Venise – Son histoire et ses masquesMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Merci Letizia, j’imagine en effet les côtés « un peu » énervants… chacun sa croix comme disait ma grand mère 🙂

      Répondre
  3. Camille

    Excellent ton article ! ;D Les kiwis pieds nus, en tshirt, une glace a la main en plein hiver alors qu,il leut des litres dehors… il n y a qu eux pour faire ca !!
    Pareil , le Rainbow Warrior, c est le pre;ier trucs dont on nous a parle quand on a dit qu on etait frenchies… ca marque les esprits… Apres, je les trouve pas si desagreble que ca avec nous, cest plus une boutade ^^
    (et desole pour le manque d accent et les fautes… j ecris depuis un clavier… kiwi !)
    Camille Articles récents…Cap sur Farewell !My Profile

    Répondre
    • Amélie

      C’est clair j’étais étonné de voir à quel point c’était quelque chose important le Rainbow Warrior alors qu’en France presque personne ne connait l’histoire… Je suis d’accord ce sont des boutades mais bon, 10 ans de la même boutade c’est quand même fatigant…

      Répondre
  4. Rory

    Cette histoire de va nu pieds dans les crottes de moutons m’a fait mourir de rire ! En tous cas on en apprends tous les jours 😀 Moi qui vait surement allez faire un long tour en NZ dans un an et demie je suis ravie d’en apprendre un peu plus sur ses habitants éhé (mais je ne compte pas leur voler leurs maris, qu’ils ne s’inquiètent pas !)
    Rory Articles récents…Inde#3 : Mysore, 18h de train et un palais de maharajaMy Profile

    Répondre
  5. Chupsy

    Bonjour Amélie,

    Je me retrouvé énormément dans cet article puisque:
    1- Je vais me marier avec un kiwi
    2- Je me fais appeler Bro par celui-ci (plutôt que mate 😉 )
    3- J’ai mangé du christmas cake avarié chez ses grands-parents !
    4- Mon kiwi se balade toujours pieds-nus, qu’il vente ou neige..

    Au niveau du visa, on se marie en Nouvelle-Zélande, car par la suite pour avoir un titre de séjour français, il faudra juste un rdv à l’ambassade pour obtenir le précieux sésame. Avec au préalable, publier les bans à l’ambassade. On a un couple d’amis franco-nz qui a fait ça et tout a roulé pour eux. Voilà pour les infos. Sinon je n’ai jamais vu d’écharpes en opossum !

    Bonne continuation !

    Marine

    Répondre
    • Amélie

      Ah ils sont tous les mêmes…
      Ce n’est pas possible, il faut absolument que tu trouves un écharpe en opossum… c’est super typique, ça gratte… un incontournable…
      Bon mariage en tout cas

      Répondre
  6. Aurélie

    Ahah le choc des cultures ! Je trouve cela génial ! Enfin même au Québec, mes amis en couple mixte ont des difficultés de langages et de culture… Les québécoises sont habituées à des hommes un peu « mous du genou » alors que les français ont tendances à prendre les choses en main (voire être un peu macho) et apparemment, ça leur plait.
    Je crois que je préfère le côté américain qui t’appelle « honey », « sweety » or « babe » plutôt que « mate » par contre… 😉 (Et pourtant, quand j’étais avec mon américain, je trouvais ça too much ! Ahah
    Aurélie Articles récents…Mes petites adresses végétariennes à Paris #1My Profile

    Répondre
    • Amélie

      Ah la la je rêve du « honey », du « sweetie » ou tout autre chose du même genre mais la franchement je pense que je peux rêver… En tout cas je suis bien d’accord les néo zélandais sont beaucoup moins pushy que les français…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti