Pin It

Au Vietnam, tout le monde se rue à Sapa pour admirer les rizières en pensant y découvrir les plus belles du pays… grossière erreur!! Un des plus beaux endroits pour admirer les rizières se trouve dans le Nord-Ouest du Vietnam dans la région de Mu Cang Chai, une région en dehors des sentiers battus … Après avoir découvert ce petit coin de paradis, je risque d’ailleurs de devoir remettre à jour mon article “Top 5 des plus belles rizières d’Asie” pour faire entrer Mu Cang Chai dans le Top 3!
La région n’est pas si difficile d’accès que ça, il “suffit” d’emprunter la route Numéro 32 depuis Hanoi… Après quelques heures de voiture, je réalise que “suffit » n’est clairement pas bien adapté à la situation: la fameuse route 32 est très sinueuse et attendre les 50 km/h est une gageure … Mu Cang Chai se mérite… surtout dans un bus très peu adapté à mes mensurations de géante… De toute façon dans ce coin du Vietnam on est très loin du confort de la méga touristique Sapa, ici on dort dans des petites hôtels avec des lits durs comme des planches ou chez l’habitant dans leurs maisons sur pilotis.

vietnam rizières

Des rizières, des rizières

Mais tout ceci est vie oublié dès que j’arrive dans LA partie de la route 32 à découvrir ABSOLUMENT: la route entre Nghia Lo et la petite ville de Mu Cang Chai. Durant 100 Km on en prend plein la vue: rizières en terrasses, montée impressionnante du col de Khau Pha, et c’est dans cette région que vit un certain nombre de minorités ethniques … suivez-moi, vous n’allez pas le regretter.

vientam rizières muons lo

Arrivée à Muong Lo… déjà des images mythiques…

La vallée de Muong Lo (ville de Nghia Lo)

La vallée de Muong Lo est un des greniers à riz de cette zone du Vietnam, c’est une belle plaine cernée de hautes montagnes, à mon arrivée c’était la récolte … quelle animation! L’ambiance était bonne, les Thaïs Noirs bien qu’accaparés par la récolte ont toujours le sourire! Les femmes Thaïs Noirs s’habillent de manière sensiblement identique aux femmes Thaïs Blancs dont je vous avais parlé dans mon article sur la vallée de Mai Chau mais leurs hauts sont de couleurs plus sombres et surtout elles ont un chignon au sommet de la tête… facile à repérer!

thai nois muong lo vietnam

Les femmes thais noirs on un chignon typique

La route ce jour-là avait été pénible et toute dans l’euphorie de quitter ce bus de malheur, j’ai trouvé la petite balade dans le village de Ban Chao fantastique (j’en aurais presque mangé les vers à soie proposés au marché tellement j’étais contente d’être sortie du bus… euh non en fait quand même pas!). Attention petit moment culturel sur les traditions Thaïs Noirs… dans le village le cimetière comporte des petites maisons en bambou, ces maisons restent 49 jours (7 fois 7, le 7 est un chiffre sacré chez les Thaïs Noirs) après l’enterrement, puis elles sont brulées avec toutes les affaires du mort qui pourra ainsi les retrouver dans l’au-delà.
Je vous ai déjà dit que les Thaïs Noirs étaient sympas… et bien ça s’est confirmé durant la soirée, nous avons diné dans le village et entre shoot d’alcool de riz, nourriture à foison, séance de déguisement et défilé de mode Thaï Noir… la soirée fut intéressante!

La zone vers Tule

Départ de Muong Lo, direct dans les montagnes… les rizières deviennent vertes fluo et se mélangent aux plantations de thé… la route est de toute beauté, j’essaie d’arrêter le mini bus à tout bout de champ (heureusement que les vietnamiens font souvent la sourde oreille… parce que sinon on ne serait jamais arrivé…) pour prendre des photos. Heureusement, une fois arrivée dans le village de Tule, j’ai le droit de descendre de voiture et de dégainer l’appareil pour partir explorer le coin.

Tule vietnam the rizières

Pour changer un peu des rizières, des plantations de thé

Petite grand-mère nous gratifiant de quelques pas de danses, enfants nous invitant chez eux, petites filles timides rentrant de l’école ou Hmongs Bleues descendues en ville, les rencontres sont nombreuses… et puis en repartant sur la route 32 nous tombons sur un des paysages de rizières (depuis le promontoire de Che Cu Nha) le plus incroyable qu’il m’a été donné de voir (exception faite de Yuangyang en Chine… franchement difficile à battre…) ! Tout se passe au mieux jusqu’à ce que nous commencions à monter, monter dans les nuages, à tanguer, tanguer dans les virages et à prier, prier devant l’état de la route. Nous arrivons au col de Khau Pha, 1200 mètres d’altitude vivants… il ne reste nous plus qu’à survivre à la descente…

La vallée idyllique de La Pan Tan

la pan tan vietnam

La Pan Tan… les photos ne lui rendent pas justice

la pan tan rizières vietnam

La Pan Tan

La descente est finalement moins éprouvante pour les nerfs et puis comme nous avons un peu besoin de nous relaxer nous décidons de partir faire une petite balade bien glissante dans la boue … nous découvrons les habitations des Hmongs Bleus, les locaux sont en tongues, nous glissons avec nos chaussures de marche… la honte! J’avais déjà passé plusieurs jours chez les Hmongs (ceux-là étaient noirs, j’en parle ici) dans les alentours de Sapa, du coup je connais un peu leurs traditions et qu’est-ce que je ne vois pas tout d’un coup??? Une jeune fille en train d’effectuer un batik de manière traditionnelle… on m’avait dit que cette technique avait disparu vers Sapa mais pas ici! Ben oui moi ce genre de choses ça m’enthousiasme, ne soit pas blasé lecteur…

mu cang chai

La jeune fille au batik

La balade continue, les glissades s’enchainent et puis tout d’un coup la forêt s’ouvre sur un véritable écrin de beauté… je ne sais pas si c’est le contraste après la forêt un peu austère qui m’a fait ça mais l’arrivée à La Pan Tan a été pour moi comme une véritable apparition… j’espère que les photos parlent d’elles-mêmes mais en fait j’en doute… difficile de rendre l’atmosphère de cette petite vallée enchanteresse (et sans pylones électriques pour une fois…)… il faudra que vous y alliez…

Dernières vues vers Mu Cang Chai

mu cang chai vietnam

La dernière vue de la journée.. pas mal

Je vous ait prévenu cette route est incroyable… la preuve… à peine remontée en voiture on s’arrête déjà pour admirer, juste au bord de la route, le méandre de la rivière locale recouvert de rizières… superbe photo mais ce n’est pas tout… nous rencontrons une famille Hmong, des petits-enfants avec la grand-mère … la mère finit par poser pour mes photos et en voyant le résultat sur mon appareil décide qu’elle veut absolument que je lui envoie les photos, elle insiste mais elle ne connait pas son adresse (franchement ça fait relativiser, moi je suis pendu à mon email tous les jours et elle, elle ne connait pas son adresse), comment faire? Le guide a promis de lui apporter à son prochain passage dans le coin!

Quelques photos de la famille rencontrée au bord de la route


Cette petite escapade dans le Nord-Ouest du pays m’a motivé pour aller dans le Nord Est… qui vient avec moi la prochaine fois ?

 

Informations pratiques

A l'école dans la vallée de Mu Cang Chai

A l’école dans la vallée de Mu Cang Chai

– Vous pouvez faire la route en une journée en dormant une nuit à Nghia Lo et l’autre à Mu Cang Chai… la journée sera bien chargée et si vous voulez avoir le temps de déambuler dans les rizières mieux vaut dormir à Tule et faire la route en deux jours. Les logements dans le coin se font dans des petits hôtels ou chez l’habitant

Mi-Septembre, les récoltes avaient lieu à Nghia Lo alors que les rizières étaient encore bien vertes dans les montagnes… jusqu’à la fin septembre vous devriez pouvoir profiter de beaux paysages de rizières

– Après Mu Cang Chai vous pouvez vous dirigez vers le col de Than Uyen, le plus haut col d’Indochine (2047 mètres d’altitude) par contre je vous préviens, j’y suis déjà allée deux fois et les deux fois le col était dans les nuages.. impossible de voir le Fansipan, la plus haute montagne d’Indochine… si vous y arrivez envoyez moi des photos!

 

hmong bleue la pan tan

J’aime beaucoup le regard de cette Hmong Bleue

Et toi minorités ethniques et rizières vertes sont-elles également une combinaison gagnante ?

tule vietnam

Mamie rencontrée au bord de la route à Tule

Encore un grand merci à Asiatica pour cette très belle découverte!

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

17 Réponses

  1. Tara B.

    Les 49 jours de deuil sont une tradition liée au bouddhisme où le « continuum mental » du mort est censé pourvoir trouver une nouvelle incarnation au moment du décès, ou le 7ème jour qui suit, où le 7ème suivant et etc. jusqu’à 49 jours. Et comme on ne peut pas savoir à quel moment la réincarnation a eu lieu les rituels durent traditionnellement 49 jours (puisqu’au 7èmex7 jours la réincarnation est censée avoir eu lieu quoi qu’il arrive). Il n’y a donc pas que les thaï noirs qui suivent des rituels de deuil durant 49 jours mais toutes les ethnies et cultures de tradition bouddhique 😉
    Tara B. Articles récents…Petites nouvelles de décembreMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Merci pour ce commentaire super intéressant qui m’a appris quelque chose… par contre les thais noirs ne sont pas bouddhistes, ils sont animistes du coup je ne sais pas à quel point c’est lié…

      Répondre
      • Tara B.

        Animistes, et donc croyant certainement à la réincarnation dans une région du monde qui a été irriguée et infiltrée de bouddhisme (et d’hindouisme d’ailleurs, où la réincarnation est également centrale), il doit probablement y avoir des influences inter-spirituelles et inter-traditions 😉

  2. Mimi

    Bonjour amelie!
    Ta chronique fait absolument rêver!!!
    Nous partons au vietnam en juillet avec notre bébé de 2 ans!
    Par manque de temps, nous devons nous decider entre le centre Hue et Hoi an ou le nord et les rizières.
    Tu avais pris un guide pour faire ton trajet dans le nord? Ou simplement un chauffeur?

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour, je suis déjà allée deux fois dans le nord, une fois toute seule et une fois avec un groupe de blogueurs, nous avions donc guide et chauffeur… l’idéal est de trouver un chauffeur qui peut parler un peu d’anglais pour communiquer mais ce n’est pas facile…

      Répondre
  3. Sarah

    Bonjour Amélie,

    Super article qui me donne absolument envie d’aller découvrir Mu Cang Chai! Sais-tu si il y a des agences à Hanoi qui organisent des tours pour là-bas? J’ai contacté Asiatica mais ils peuvent organiser à partir de 2 personnes (je voyage seule)

    Répondre
    • Amélie

      Bonjour Sarah,

      C’est une région assez difficile d’accès donc en effet il faudrait trouver quelques personnes intéressées pour partager avec toi parce que sinon tu vas devoir prendre un chauffeur toute seule… ce qui risque de couter cher. Si tu peux prendre un chauffeur seule, cela ne devrait pas poser de problèmes pour trouver avec une agence peut être anglophone… Dis moi si tu trouves une solution, j’ai souvent des questions sur cette région..

      Répondre
      • Sarah

        J’ai contacté quelques agences et effectivement le devis pour 1 personne est très cher, compter minimum 700 euros pour 5 jours.
        Le mieux est vraiment de partir à plusieurs, je vais essayer de trouver des personnes motivées.
        Et pour le parcours en lui même, j’avais demandé à l’agence de m’ajouter une étape à Mai Chau avant de rejoindre Nghia Lo, mais celle-ci me déconseille cette route et me conseille à la place de m’arrêter à Sapa avant le retour, plus joli selon elle. Qu’en penses-tu?

      • Amélie

        Aller de Mai Chau à Nghia Lo prend pas mal de temps, une journée entière de voiture… tu pourrais faire Mai Chau facilement en bus en aller retour de Hanoi (c’est une jolie région mais vas y en semaine). Si tu vas à Sapa assure toi bien de ce que tu vas faire, trouve un logement sympa, fait le trekking que je recommande ou autre mais surtout ne fais pas les trucs habituels ou tu vas être super déçue…

  4. Perret du Cray Sylvie

    Bonjour Amelie, je cherche à aller dans le nord ouest du Vietnam début novembre, peux-tu entrer en contact avec moi pour des détails pratiques ?
    Merci Sylvie du Pré du Vau Garni

    Répondre
  5. Agence de voyage au vietnamm

    Merci beaucoup pour le partage de ton expérience et pour toutes ses informations ! Sapa est vraiment trop connue maintenant et c’est vrai que c’est dur de trouver un équivalent… Mais grâce à toi nous voilà bien éclairé ! 🙂
    Le harcèlement des femmes des ethnies pour leur acheter quelques choses et le surplus de tourisme rendent la région autour de Sapa presque aussi décevant que la visite de la baie d’Halong en suivant les tours habituels. C’est vraiment dommage que des régions aussi sublimes soit autant exploiter et beaucoup le vive très mal. Mais entre ton article sur la baie en question et celui-ci tu nous livres des indications plus qu’intéressante !
    Encore merci et continue à nous faire découvrir des endroits authentique en parallèle du tourisme de masse !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti