Pin It

En sortant de la gare de Turpan, j’ai été saisie de stupeur : je n’avais plus l’impression d’être en Chine! A Turpan, comme dans tout le Xinjiang, je suis chez les Ouighours, un peuple turcophone, musulman et au teint clair… très loin de l’image que l’on peut se faire du chinois moyen! Dans cette partie du Xinjiang 70% de la population est ouighour, les deux communautés vivent séparément on a du coup l’impression de ne pas croiser « un chinois tel qu’on l’entend ».

Turpan est une oasis au milieu du désert alimentée en eau par les montagnes enneigées que l’on admire au loin par temps clair. C’était une étape clé de la route de la soie, les caravanes s’arrêtaient pour récupérer des difficultés du désert de Taklamakan. Turpan a connu une histoire très riche depuis des millénaires et grâce au climat très sec , son sol contient des merveilles … on a retrouvé par exemple des momies datant de 3000 ans en parfait état de conservation…

Turpan est une étape agréable, la ville est petite, l’atmosphère est tranquille et il y a énormément de choses à voir… Je vous emmène visiter les endroits qui nous ont séduits à Turpan.

Les vignes de Turpan

vignes turpan xinjiang chine

Le climat de Turpan est parfait pour les fruits qui y sont très sucrés. Nous y étions en pleine saison de la pastèque (fin avril) mais LE fruit de Turpan c’est le raisin, la vigne couvre toute l’oasis. Je vous recommande d’aller vous y balader à la découverte des maisons traditionnelles, des greniers à raisin et des gens du coin.

Les Karez

Les Karez sont un réseau souterrain d’alimentation en eau qui date de plus de 2000 ans : sans les Karez pas de Turpan mais un désert! Il y eut jusqu’à 5000 km de tunnels et aujourd’hui encore certains sont utilisés principalement pour l’irrigation.

Le Karez est un système qui tire avantage de la situation géographique de Turpan au fond d’une cuvette. On récupère de l’eau venant des nappes phréatiques situées plus haut et remplies par les montagnes enneigées, l’eau parcourt un tunnel perforé par de nombreux puits verticaux arrivant directement dans les maisons et sert une fois à destination à l’irrigation. Les anciens ont planté des arbres sur les karez pour limiter l’évaporation… Certains tunnels peuvent faire 20 à 30 km de long. Rien ne vaut mieux qu’un petit dessin pour expliquer tout ça, ingénieux les anciens!

karez turpan

Explication en images…

Plus d’infos

Vous pouvez visiter le musée du karez, nous avons économisé l’entrée (40Rmb quand même) et observé un karez en activité sur le bord de la route.

 

La vieille ville de Jiahoe

Jiahoe ou Yar en Ouighour (qui signifie vallée) est une ville construite il y a environ 2000 ans sur un promontoire entouré d’une rivière, elle a longtemps prospéré jusqu’à ce que Jiaohe soit abandonné au XVIème siècle du fait des invasions mongoles. Les maisons de Jiahoe ont la particularité d’avoir été creusée dans la terre… pratique pour être au frais! J’ai été impressionnée par la taille de Jiahoe et son relatif état de conservation, elle m’a un peu rappelé Pompéi sauf qu’à Jiahoe je n’ai croisé personne… Kiwi et moi avons eu la même réflexion… Comment ne pouvions-nous jamais avoir entendu parler d’un chef d’œuvre pareil ???? Ne manquez pas Jiahoe!!!

jiahoe turpan xinjiang chine

Plus d’infos

L’entrée coute 70Rmb. Mieux vaut venir tôt il peut faire très chaud.

Jiahoe se situe à 10Km de Turpan, si vous hésitez avec Goachan, Jiahoe est bien mieux conservée

 

Le musée de Turpan

Je vous le dis tout de suite je ne suis pas du tout musée, surtout les musées «de province “ (non je ne suis pas snob…) donc quand je vous recommande un musée c’est du sérieux… Le climat très sec du coin a permis de conserver des objets (et des personnes) vieilles de plusieurs millénaires… J’ai été bluffé devant les momies aux cheveux roux, les tissus aux motifs écossais et les bijoux qui seraient loin d’être démodés aujourd’hui… tout est parfaitement conservé tout en ayant plus de 3000 ans!

Plus d’infos

L’entrée est gratuite à condition de montrer son passeport et de ne pas être chaussé de tongues.

 

Le minaret d’Emin

Ce beau minaret date de 1777, un petit jeune homme dans ce coin de Chine où tout est millénaire. C’est le plus grand de Chine et pourtant il n’y a pas un touriste à l’horizon, victime de la mauvaise réputation du Xinjiang….

minaret emin turpan

Le minaret d’Emin à Turpan

Plus d’infos

Le minaret se trouve dans le village de Munar et l’entrée coute 40Rmb

La maison du roi à côté est une reconstitution qui date de quelques années et qui est déjà bien abimée… je vous conseille d’économiser vos 20 Rmb d’entrée…

 

Les montagnes flamboyantes

Les montagnes flamboyantes sont un endroit mythique : c’est l’endroit le plus chaud de Chine et c’est là que se déroule une vieille légende chinoise dont les protagonistes sont un singe et un vieux sage, ne vous étonnez donc pas de tomber sur des statues de singe dans le coin.

montagnes flamboyantes turban chine

 

Ces montagnes sont faites de grès rouge, elles sont très photogéniques… Un petit malin a donc eu une très bonne idée: construire une zone payante pour les touristes pour s’arrêter et prendre en photo la montagne… alors qu’on a exactement la même vue en s’arrêtant au bord de la route. L’arnaque à touristes du coin! Mon conseil : les montagnes s’étendent sur plus de 100km, en conduisant vers Tuyok vous aurez tout plein d’occasions de prendre de belles photos gratuitement.

 

Le village de Tuyok

Tuyok est un village mignon un peu isolé fait de maisons en terre séchées. Il se situe en plein milieu des montagnes flamboyantes et le contraste entre le rouge de la terre et ses vignes est magique… Le village compte une belle mosquée, un mazar, un vieux cimetière… il fait bon s’y balader bien que l’accueil des habitants soit glacial…ici même les enfants n’ont pas réussi à faire briser la glace…

 

Plus d’infos

– Tuyok est situé à 53 km à l’est de Turpan, l’entrée coute 30Rmb… mais le prix du billet va dans la poche des chinois, d’où un accueil un peu glacial dans le village

– Impossible d’entrer dans le mazar pour les non musulmans

– La visite des grottes des Mille bouddhas n’est pas possible pour le moment mais devrait l’être bientôt. On les voit bien depuis la route

– Une randonnée sympa depuis Tuyok en remontant les gorges pour traverser les monts flamboyants (compter environ 5h selon notre chauffeur dont certains clients avaient déjà fait cette rando)

 

jiahoe turpan xingjiang

La vieille ville de Jiahoe

Informations pratiques

Il fait très chaud en été à Turpan (plus de 40°) et très froid en hiver (jusqu’à -17°)… mieux vaut venir au printemps ou encore mieux aux vendanges de septembre

– L’ebook de Josh du blog FarWestChina a été notre guide officiel pour visiter Turpan, nous avons suivi ses recommandations et nous n’avons pas été déçus…

– Un super chauffeur très sympa avec un très bon niveau d’anglais, j’ai nommé Tahir (contact : tahirtour@yahoo.com et 15026261388). A la journée un peu moins de 500 Yuan à négocier.

– Un petit hôtel de charme tenu par des ouïghours dans un petit village au milieu des vignes ça vous dit ? L’hôtel Silk Road Lodge est fait pour vous…. (400 à 500 Rmb la nuit) avec en prime une jolie terrasse avec vue sur les vignes pour pique-niquer le soir. 

– Turpan aura été notre première introduction à la nourriture ouighour … miam miam, ça se rapproche pas mal de la nourriture turque (je vous en parlerai en détail dans mon petit guide pour découvrir la route de la soie). On a testé Aramba , super bon!

La gare de Turpan est très loin de la ville, il y a une bonne raison pour cela… Turpan se situe dans une cuvette au niveau de la mer, à l’époque les trains ne pouvaient pas ressortir de cette cuvette par manque de puissance… du coup la gare est à 50 kilomètres en altitude… Mais depuis Décembre 2014 il existe une gare de train grande vitesse non loin, mieux vaut l’utiliser

tuyok turpan chine

Le village de Tuyok

J’imagine que personne n’a jamais entendu parler de Turpan… et pourtant c’est un lieu plein d’histoire… comme quoi il existe encore des coins incroyables non-inscrits au patrimoine mondial et sans un touriste… Tu en connais d’autres ?

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

11 Réponses

  1. Laurent

    J’étais un peu passé à côté de Turpan 🙁 Enfin Turpan non, j’ai pas mal gambadé dans la ville, mais pour la visite des sites alentour, je me suis embarqué avec un groupe de Chinois qui ont visité ça forcément au pas de course. Un peu frustrant, surtout moi qui aime aller très très lentement. Et dès que c’était des lieux musulmans, ça ne les intéressait pas du tout, on zappait en 5 min. Et pour couronner le tout, le ciel était tout grisouille !

    Répondre
    • Amélie

      Ah oui en effet ça devait être très différent, j’avoue ne pas avoir mis les pieds à Turpan… sauf pour aller au musée. Mince, j’aurais du te prévenir, les groupes chinois ils sont à des années lumières de notre style de voyage… en tout cas je pense que pour Turpan la seule solution c’est vraiment un taxi à la journée… Tu pourras y retourner la prochaine fois que tu vas en Chine alors!

      Répondre
  2. Julie

    Je comprend que la religion dans ce petit village qui sort des décors de Star Wars est l’Islam et que les gens sont très accueillant
    Une jolie découverte comme à ton habitude
    A propos des oasis Il y a Tozeur en Tunisie, très belle destination aussi et pas si loin de Paris

    Répondre
  3. Adeline

    Salut Amélie,

    Je prévois de passer sur Turpan 1 journée entière + une 2e journée non complète car vol pour Kashgar le soir à partir de Urumqi. J’ai peur que ça fasse short mais c’est la contrainte pour pouvoir visiter Kashgar un dimanche… Du coup comment avais-tu réparti les visites en 1 journée et demi, vaut-il mieux voir tous les sites proches (Jiaohe, Karaz, minaret, musée…) pendant la journée pleine et voir Tuyok la 2e journée avant de partir pour Urumqi ou au contraire faire Tuyok le 1er jour? Merci d’avance pour tes précieux conseils

    Répondre
    • Amélie

      En effet ça va faire un peu court car rien n’est à Turpan même, il va te falloir un chauffeur mais en effet si tu pars tôt le chauffeur peut t’emmener à Tuyok et repartir vers Urumqi sans repasser par le centre de Turpan le deuxième jour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti