Pin It

La poudreuse vous fait rêver, vous n’avez jamais vu de murs de neige de plusieurs mètres et la découverte d’une des régions les plus reculées du Japon vous inspire… venez découvrir avec moi la région d’Hakkoda !

hakkoda japon

Vue sur l’Océan Pacifique depuis le sommet de Hakkoda

Le nord du Japon revêt durant l’hiver sa couverture de neige: il tombe en moyenne 20 mètres chaque hiver, il neige presque tous les jours et de telles quantités que les routes sont des tranchées entourées de murs de neige qui doivent être fermées la nuit pour permettre le déneigement. Dans la région d’Aomori, il y a encore quelques décennies les campagnes étaient totalement isolées durant l’hiver et puis la fraiseuse est arrivée, a ouvert ces fameuses routes tranchées et permis aux fans de poudreuse d’atteindre Hakkoda le bijou du ski de rando au Japon.

hakkoda japon randonnée

Début de randonnée au milieu des Snow Monsters

Hakkoda est très connu au Japon pour le drame qui s’y est déroulé en 1902. 199 soldats japonais y sont morts durant un exercice, seuls 11 ont survécu. Les soldats ont été pris par une tempête, se sont perdus et n’ont pas réussi à s’en sortir. Un livre puis un film a raconté ce drame et un des itnéraires hors-piste passe d’ailleurs devant le mémorial dédié à ces soldats.

Hakkoda est également une chaine de volcans endormis, un parc national et c’est enfin là que se trouve un téléphérique qui dépose toutes les 20 minutes une benne de skieurs qui s’éparpillent rapidement dans la montagne à la recherche de pentes vierges. Hakkoda n’est pas une station de ski traditionnel, ici pas vraiment de pistes mais des itinéraires non damés et toute une montagne à explorer pour qui veut marcher un peu. Et puis il y a de la neige, beaucoup de neige, une neige très légère mais présente en si grande quantité qu’il est parfois difficile d’avancer !

 

bus hakkoda japon

Le mythique arrêt de bus d’Hakkoda

Cela faisait déjà quelques années que j’avais envie de m’aventurer dans ce coin du Japon, lorsque l’opportunité s’est présentée j’ai sauté sur l’occasion. J’ai réservé notre guide Simon, le seul guide anglophone du coin, des mois à l’avance, je trépignais d’impatience et je n’ai pas été déçue. Les conditions météorologiques étaient plutôt mauvaises le premier jour mais la neige fraiche était au rendez-vous et la journée fantastique malgré quelques passages plats un peu difficile à gérer en snowboard. Les deux jours suivants le temps s’est amélioré et nous avons pu randonner plus loin vers des zones plus pentues, profiter des vues sur l’océan et des ballades au milieu des snow monsters (les arbres recouverts de neige sont appelés snow monsters). Trois jours de snowboard vraiment mémorables.

hakkoda japon

Et voilà la montée est finie on descend dans la poudreuse…

Et puis qui dit ski au Japon dit onsen. Les onsens sont des sources d’eau chaude d’origine volcanique très prisées des japonais pour se relaxer. Hakkoda étant située sur un volcan on trouve de nombreux onsens autour de la montagne mais le plus connu est le onsen de Sukayu. Ce onsen est un des plus vieux du Japon, (300 ans quand même), il est fait totalement en bois et peut soit disant contenir 1000 personnes. Cet onsen est resté mixte comme c’était d’ailleurs toujours le cas dans le passé. Pas de panique, certaines zones sont réservées aux femmes et puis la vapeur d’eau est tellement intense que l’on ne voit pas grand-chose finalement. Pour la petite histoire le Su de Sukayu signifie vinaigre, vous aurez vite compris pourquoi après avoir trempé vos lèvres dans l’eau. Un vraie moment de détente, après ces journées de ski fantastiques.

 

onsen sukya onsen hakkoda japon

Photos interdites dans le onsen mais voici pour voir le manuel pour bien se tenir dans un onsen

snow monsters hakkoda japon

Les fameux snow monsters

Hakkoda n’est pas une destination très connue des étrangers, mon paragraphe astuces est donc conséquent aujourd’hui, dites-moi si vous avez besoin de plus d’information. Et pour vous faire encore plus envie, direction la galerie photo d’Hakkoda

 

Les astuces de Voyagista

 

Est ce que un endroit comme Hakkoda vous fait rêver ? Etes vous déjà allés dans une région aussi enneigée ?

 

hakkoda route japon

Les routes de la région d’Hakkoda… des vrais tunnels de neige

 

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

19 Réponses

  1. Sirhom

    Salut Amélie,
    j’imagine en effet qu’il doit y avoir quelques moments difficiles sur le plat, no pain no gain:) L’endroit est vraiment magique.
    Rien de tel dans nos pérégrinations, ni en Hokkaido, ni au Canada, mais l’expérience de la neige, c’est toujours se connecter à un autre monde. Que se soit à la ville ou à la campagne, c’est un autre way of life de toute façon.
    Pendant l’hiver qu’on a passé au Québec, la maison est demeurée « prise » par 5 mètres de neige. A la fonte du printemps, on a découvert qu’on avait une terrasse:)
    Entre temps après quelques chutes aussi douloureuses qu’humiliantes, comme des enfants, on avait réappris à marcher.
    Sirhom Articles récents…Festival des lanternes de glaceMy Profile

    Répondre
  2. Alice

    Pour les amateurs de ski ça doit juste être le rêve !
    Pour ma part, je n’ai jamais fait de ski. Donc tout ce qui me fait rêver, là, en voyant tes photos, ce sont ces paysages à couper le souffle, et qui me donne carrément envie de m’y aventurer en raquettes 🙂 Je ne sais pas si c’est possible, mais ça doit être top !
    Alice Articles récents…Circuit au MexiqueMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      J’ai fait de la raquette pour atteindre les bon spots de poudreuse et j’avoue que la ballade était incroyable au milieu des arbres couverts de neige, je te recommande!

      Répondre
    • Amélie

      A shirakawa go ils ont un peu moins de neige quand même… A Hokkaido non plus je n’en n’avais jamais vu autant… un endroit assez unique!

      Répondre
  3. Benoit(novomonde)

    Tu m’as vendu du rêve là… j’ai toujours voulu tenter l’heliski une fois pour manger de la poudreuse en snowboard ou avec les fat ski (ou les deux ;-))… Mais du coup comme j’ai aussi envie de visiter le Japon, il me semble qu’il est possible de combiner les deux vu les quantités astronomiques de poudreuse que tu nous montre ;-)… Niveau budget ça représente quoi???
    Benoit(novomonde) Articles récents…The Loop 2! Une orgie de cascades au plateau des BolavensMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Attends oublie l’heliski… là c’est raquette ou peau à la sueur de son front! Mais c’est clair que le Japon c’est le paradis de la poudreuse accessible. Niveau cout, tu fais deux rotations a 10 euro chacune pour la telecabine et le guide coute 45 euros par jour… après il reste le logement et la loc de arva, pelle, sonde… si jamais tu n’as pas mais ce n’est pas très cher.

      Répondre
  4. weekenda2

    Wow, supers photos! Je ne suis jamais allé au japon mais bizarrement je n’imaginais pas du tout mais alors pas du tout, des endroits comme celui là au pays du soleil levant! merci pour ce partage!
    weekenda2 Articles récents…Pont des arts à ParisMy Profile

    Répondre
    • Amélie

      Je t’avoue que quand je suis partie habiter au Japon je ne m’attendais pas à autant de neiges et de montagne non plus… et pourant tout le nord du pays est bien recouvert de neige pendant de nombreux mois…

      Répondre
    • Amélie

      Oui tu dois absolument … je crois que c’est une des choses qui me manque le plus du Japon: la poudreuse et cette possibilité de pouvoir sortir facilement dans la nature!

      Répondre
  5. Elisa

    Les snow monsters sont spectaculaires; on dirait un paysage sur une autre planète ou un décor de film science-fiction. Il parait également de l’eau des onsen a de nombreux vertus thérapeutiques. Elle guérit les maladies de la peau, le diabète et plusieurs autres maladies.

    Répondre
    • Amélie

      L’eau du onsen non loin d’Hakkoda dont je parle a beaucoup de minéraux et goût de vinaigre… c’est clair qu’en sortant la peau est toute douce… de là à soigner le diabète je ne sais pas…

      Répondre
    • Amélie

      Non désolée pas des masses, le problème c’est qu’au Japon tu as des mètres de neige et que du coup c’est pas forcément très propice à la randonnée…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti