Pin It

J’avais décidé que mon troisième passage à Kyoto serait placé sous le signe du calme et la sérénité, loin des foules qui envahissent tous les jours les sites les plus connus de Kyoto.
Je n’ai pas relaté en détail toutes mes visites de Kyoto car elles datent d’avant la création du blog mais je vous ai déjà fait découvrir le Jardin de mousse de Kokedera ou les toris de Fushimi Inari, des lieux déjà en dehors des sentiers battus. Mon troisième passage à Kyoto m’a fait réaliser à quel point la ville regorge d’endroits incroyables à peine visités car tout le monde se concentre sur les sites au patrimoine mondial, certes nombreux et grandioses, mais qui sont eux bondés. Aujourd’hui je vous emmène dans un itinéraire d’une journée visiter des coins très peu connus d’Higashiyama. L’itinéraire compte des sites plus petits, plus intimistes et très orienté jardins. C’est parti !

muri an kyoto japon

Bienvenue à Kyoto

Première étape: Murin-An Villa
Murin-An est le jardin, créé au XIXème siècle, d’une ancienne villa privée. La balade commence bien, pas un chat dans ce jardin magnifique avec dans le fond les montagnes d’Higashiyama. J’entre tout de suite dans l’atmosphère de cette journée.

Muri an kyoto japon

Une partie du jardin

Infos: Entrée 410 Yen, informations sur leur site en anglais. Accès soit par le bus à l’arrêt Kyoto Kaikan Bijutsukan-mae ou par le métro, station Keage.

Deuxième étape : Temple de Konchi-In
Ce temple, datant du XVème siècle, est un sous temple de Nanzen-Ji. Il est complètement occulté par les touristes malgré son très beau jardin zen.

Konch in kyoto japon

Konchi In

Infos : Entrée 400 Yen, situé à quelques minutes à pied de Murin-An juste avant l’entrée de Nanzen-Ji

Troisième étape: Temple de Tenju-an
Tenju-an se trouve dans le complexe de Nanzen-Ji mais la plupart des visiteurs le délaissent, surement du fait de l’entrée payante. Construit en 1337, c’est un de mes jardins préférés de la journée. Il doit être encore plus beau durant les momiji (les feuilles rouges de l’automne), il semble d’ailleurs que ce soit la seule période où il y ait un peu plus de monde.

tenjun an kyoto

Tenjun-An

Infos : Entrée 400 Yen, situé dans Nanzen-Ji juste après les toilettes publiques

Quatrième étape : Temple de Shoren-in
C’est la deuxième fois que je visite Shoren In, l’endroit n’a pas changé depuis mon dernier passage avec ses Camphriers monumentaux qui marquent l’entrée du temple. Outre le jardin, on y trouve des magnifiques portes coulissantes de réalisation moderne.

Infos: Entrée 500 Yen, informations sur leur site. Petit restaurant style année 70 juste en face pour l’heure du déjeuner. 10 minutes à pied depuis Nanzen-Ji

shoren in kyoto japon

L’entrée de Shoren In

Cinquième étape : Temple de Entoku-in
Entoku se trouve dans une partie très touristique de Kyoto, là il y a du monde dans les rues et cela fait du bien d’entrer dans ce petit havre de paix. Entoku-in possède quelques jardins magnifiques que l’on découvre en passant par un dédale de couloirs et passerelles pour finir dans un petit temple tranquille. Juste avant le temple vous pouvez acheter des gâteaux succulents à la « pâtisserie des rêves » de Philippe Conticini et les déguster tranquillement sur les tables du temple… testé et approuvé…

Infos: Entrée 500 Yen, informations en japonais sur leur site. Depuis Shoren In traverser le parc de Maruyama et suivre Nene no Michi. Entrée en face de Kodai Ji

kyoto japon ruelle

La plus jolie ruelle de Kyoto

Sixième étape : Ishibei Koji
Pour continuer ce parcours nous empruntons une des ruelles les plus photogéniques de Kyoto… les images parlent d’elle mêmes

Infos : Juste après Entoku sur la droite

kyoto japon

On n’est pas les seuls à apprécier l’endroit

Septième étape : Temple de Yasui Kompira gu
La particularité de ce temple se trouve dans sa pierre recouverte de papier… je n’avais encore jamais vu cette tradition au japon : pour s’assurer de bonnes relations (avec un amoureux par exemple..), il faut écrire son vœu sur une petit feuille de papier, la placer sur la pierre et faire un aller- retour dans le trou. Je n’ai pas testé, si vous le faites, vous me direz si ça marche.

Infos : accès gratuit. Informations sur leur site

Huitième étape : Temple de Kenninji
Arrivés à la huitième étape nous étions un peu fatigué mais heureusement que nous ne l’avons pas zappé cette étape car nous avons été complètement séduits par ce magnifique temple et ses jardins absolument incroyables… A ne manquer sous aucun prétexte, la contemplation des jardins se prêtera vraiment bien à votre état de fatigue à ce stade du parcours.

Infos: Entrée 500 Yen, information sur leur site en anglais. A la sortie de Yasui Kompira tourner à gauche

Neuvième étape : Gion
Nous avons fini la journée en nous baladant dans les ruelles de Gion avant de nous asseoir au bord de la rivière Kamogawa pour récupérer de la journée.

gion kyoto japon

Les ruelles de Gion

Dixième étape (en option) : Tempura chic à Yoshikawa
Nous avons fêté comme il se doit cette magnifique journée à Kyoto en allant déguster une tempura à Yoshikawa. J’avais déjà testé une tempura incroyable à Tokyo et j’ai remis ça à Kyoto dans un cadre exceptionnel… c’était délicieux. Nous avons mangé notre dessert dans le ryokan, ce qui nous a permis de jeter un coup d’oeil à un de ces fameux ryokans hors de prix de Kyoto (entre 30000 et 70000 yen la nuit par personne… ce n’était pas dans le budget).

Infos : Menu Tempura à 8000 yen ou 10000 yen. Informations sur leur site. Réservation recommandée, il n’y a que 11 places. Vous pouvez vous y rendre à pied depuis la rivière Kamogawa.

kyoto japon

La rivière qui traverse Kyoto

Informations pratiques

– Cet itinéraire se fait entièrement à pied, le pass de bus à la journée n’est donc pas indispensable. Il faut bien compter la journée. Je vous recommande de déjeuner en face de Shoren-In, cela devrait être pile l’heure de manger. Comme partout à Kyoto mieux vaut commencer les visites très tôt car tout ferme tôt. Nous étions à Murin-An avant 9h.
– Malheureusement à Kyoto presque toutes les entrées de temples sont payantes… à 400 ou 500 yen chaque endroit, le budget de la journée est conséquent avec 2710 Yen d’entrées pour ce parcours.
– Je me suis inspirée du très bon site (en anglais), Inside Kyoto, pour réaliser cet itinéraire.

Cet itinéraire de Kyoto vous tente ? Préférez-vous les grands sites incontournables ou ces petits endroits moins connus mais tellement tranquilles ?

kyoto japon

Au détour d’un chemin

 

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

4 Réponses

  1. Romain

    Salut !

    C’est le genre de choses qui m’intéresse, je garde ça sous le coude car Kyoto sera certainement parmi les premières villes que je visiterai au Japon !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti