Pin It

En général je passe Noel en Asie où, dans la plupart des pays, ce n’est qu’une fête commerciale sans grande ferveur populaire. Un Noël au Mexique c’est autre chose !!!!!!

Nous avions fait étape dans la ville d’Oaxaca, et c’est donc dans cette petite ville située au cœur de la Sierra Madre dans le sud du pays que nous avons participé aux festivités et profité de l’atmosphère. Mais que se passe-t-il donc à cette période de l’année à Oaxaca?

La nuit des radis

Le 23 Décembre, la place centrale d’Oaxaca se remplit de sculptures de radis pour la « Noche de Rabanos ». Cette fête, très ancienne, est née suite à la tradition d’exposer des radis sculptés devant les magasins du coin comme publicité. De nos jours les exposants font pousser des radis géants pour l’occasion et réalisent des sculptures incroyables. Le gagnant rentre à la maison avec une coquette somme et les perdants vendent, après le concours, leurs productions aux locaux pour décorer leurs maisons pour les fêtes. Il y a du monde dans les rues et la queue est longue pour admirer ces œuvres d’art, tout ça dans une atmosphère bon enfant. Une fête originale et bien sympathique!

pinata

La fameuse pinata

posada oaxaca

Une procession de posada à Oaxaca

Les posadas et les piñatas

Nous avons appris une chanson durant notre séjour au Mexique que nous avons chantée à plusieurs reprises

“Dale, dale, dale; no pierdas el tino, porque si lo pierdes, pierdes el camino.”

C’est la chanson de la piñata. Mais qu’est-ce que la piñata? C’est une étoile en carton remplie de bonbons (la tradition subit la pression marketing et on trouve également des mickey mouse en carton ou toute autre figure connue…), sur laquelle chacun à son tour tape dessus avec un bâton au son de la chanson et essaie de la casser. Une fois cassée tous les enfants se précipitent pour récolter les bonbons. Notre première piñata a été à l’occasion d’un anniversaire auquel nous avions été conviés puis nous en avons vécu d’autres à la fin des posadas, ces fêtes typiques de la période de Noel.

Et voici donc l’autre tradition de Noel que nous avons vécue à Oaxaca : les posadas. Posada signifie abri et représente la recherche de logement de Marie et Joseph à Bethléem. La procession s’arrête chez les gens et demande un abri en chanson, la famille de la maison doit répondre qu’elle n’a pas de place puis s’ensuit un échange en chanson pour que finalement on ouvre la porte et on fasse la fête. Il y a 9 nuits de posada (du 16 au 24 décembre) ce qui représente les 9 mois de grossesse de Marie.

Santo Domingo Oaxaca

Santo Domingo à Oaxaca

La messe à l’église Santo Domingo

Le 24 au soir nous sommes allés assister à la messe de minuit et nous avons été surpris par l’atmosphère de dévotion que je n’avais jamais vue en France. La religion chrétienne, comme nous nous en rendrons compte à de plusieurs reprises durant ce voyage, est encore très présente au Mexique

Si vous ne passez pas par Oaxaca à Noel, il y a beaucoup à faire dans cette ville inscrite au patrimoine mondial.

noel oaxaca

Les rues de Oaxaca le soir de Noel

La vieille ville et l’atmosphère du Zocolo :

Oaxaca a conservé ses bâtiments coloniaux et nos ballades dans les rues de la ville nous a fait retourner plusieurs siècles en arrière. Le Zocolo (la place principale) est très vivante: les locaux dansent, discutent, se baladent, achètent des gadgets en tout genre, c’est l’endroit le plus vivant de la ville !

le couvent de santo domingo à Oaxaca

Le cloitre du monastère de Santo Domingo à Oaxaca

L’église et l’ancien couvent de Santo Domingo :

Le couvent est devenu un musée couvrant les périodes allant des zapotèques aux conquistadors et bien que je ne sois pas fan de musée je dois dire que celui-là est très intéressant. Pour ne rien gâcher le lieu est magnifique et la vue sur le jardin de cactus très belle.

Monte Alban

Le site de Monte Alban

Monte Alban

Contrairement à ce que nous avions lu, Monte Alban n’est pas une ville maya ni aztèque mais une ville Zapotec. La première civilisation urbaine des Amériques s’est sans doute développée à Monte Alban : en 800 la ville comptait plus de 50 000 habitants ! J’ai adoré grimper sur les plateformes nord et sud pour voir la vue magnifique sur le site.

l'arbre de Tule

L’arbre de Tule non loin de Oaxaca

L’arbre de Tule

L’arbre de Tule est un arbre de plus de 2000 ans avec la plus grande circonférence du monde, 58 mètres quand même. L’attraction ici ce sont les enfants du coin qui vous montrent les figures formés par l’arbre avec un miroir réfléchissant

Notre Noel hors d’Asie a été une expérience unique et le fêter à Oaxaca nous a surement permis d’en profiter encore plus, tant l’atmosphère était conviviale et bon enfant. Une belle découverte au Mexique.

Et vous où avez-vous déjà passé des Noel dépaysants ? Nous cette année nous serons au Laos et vous ?

sauterelle oaxaca

Les sauterelles grillés un autre délice de Oaxaca pour fêter Noel

Les astuces de Voyagista

– La queue est longue pour observer les radis sculptés mais elle n’a jamais vraiment réduit donc autant prendre son mal en patience et profiter de l’atmosphère de la place.

– Même si vous n’y dormez pas aller jeter un coup d’œil à l’hôtel Camino Reale dans un ancien monastère, un endroit magnifiquement rénové dans un ancien monastère

– Pour participer à une posada comme nous, renseignez-vous auprès de votre hôtel qui vous dira où vous rendre. Notre hôtel en avait même organisé une. Nous avons été invités, à plusieurs reprises durant le voyage, à participer à une piñata …voyager avec des petits enfants ça a des avantages !

– Le jardin de cactus du couvent Santo Domingo est magnifique mais ne se visite qu’avec un guide. La visite en anglais coute 100 pesos et dure deux heures. Si vous n’effectuez pas la visite vous pourrez quand même l’admirer depuis le couvent, une visite qui elle ne doit être manquée en aucun cas

– Aller visiter Monte Alban tôt le matin pour ne pas avoir chaud et pour être seul sur le site, le site est vraiment magique à cette heure.

oaxaca

Les rues d’oaxaca la nuit

Zoom Patrimoine Mondial : Centre historique d’Oaxaca et zone archéologique de Monte Alban

Description de l’UNESCO :

monte albanLa vallée d’Oaxaca est constituée du centre historique de la ville fondée en 1529 par les Espagnols ainsi que du site archéologique préhispanique de Monte Albán. Ce dernier est un remarquable exemple de ville précolombienne soumise à des influences venant  de Teotihuacán, des Aztèques ainsi que des Mayas.  Pendant plus d’un millénaire, la ville, construit en hauteur, exerce une influence considérable sur toute cette aire culturelle. La ville d’Oaxaca offre elle un exemple parfait de ville coloniale espagnole du XVIe siècle. Un total de 1 200 monuments historiques, épargnés par l’évolution de la ville, a pu être inventorié et classé : importants monuments religieux, magnifiques maisons patriciennes et rues entières bordées d’autres constructions se combinent pour créer un paysage urbain harmonieux et donne l’image d’une ancienne ville coloniale dont l’aspect monumental reste intact.

Mon avis : Le site de Monte Alban est absolument remarquable, il s’en dégage un je ne sais quoi, et est une de mes ruines préférées au Mexique. La ville d’Oaxaca quant à elle semble hors de temps et l’atmosphère en période de fête de Noel y est très bon enfant. Une étape que nous avons adorée.

oaxaca

Une posada très professionnelle dans les rues d’Oaxaca

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

5 Réponses

  1. raamata

    Waaaw! ça me donne une véritable envie de voyager. Je vois que vous découvrez de merveilleuses choses!
    Bonne fêtes, depuis le Sénégal!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti