Pin It

La Thaïlande je connais pour y avoir fait le premier grand voyage de ma vie en mode sac à dos quand j’étais étudiante (il y a presque 18 ans quand même…). C’était ma première découverte de l’Asie et comme beaucoup j’ai commencé par la Thaïlande. Depuis j’ai vécu 15 ans en Asie et j’avais laissé tomber la Thaïlande: pas assez l’aventure, trop touristique…. Récemment je suis allée passer quelques jours à Bangkok puis un long week-end à Chiang Mai (rendu possible par des vols désormais directs depuis Hong Kong), qui m’ont redonné le goût du pays. Durant notre séjour à Chiang Mai nous avons retrouvé cette liberté qui nous manque parfois en Asie, en louant une voiture, l’expérience a été un succès et du coup nous avons remis le couvert à Chiang Rai. Quel plaisir de retrouver ce sens de liberté  en Asie!

Que faire dans la région de Chiang Rai ? Voici mes petits conseils et itinéraires pour passer 3 ou 4 jours dans le coin.

 

La région de Doi Tung à la frontière avec la Birmanie

Il faut bien compter une journée pour visiter cette région tout au nord de la Thaïlande. Voici comment organiser votre journée et ne pas vous limiter aux jardins royaux comme beaucoup de touristes.

Chiang rai

les jardins royaux

On commence par monter dans la montagne jusqu’à la Villa Royale et Jardins Royaux de Mae Fah Luang. Alors forcément quand on est Européen, ce type de jardin n’est pas une grande nouveauté mais pour les Thaïs c’est quelques chose qu’ils n’ont pas l’habitude de voir. La maison de la princesse mère se visite et a un air de chalet suisse des années 50. La visite se fait avec un audiophone à la voix éthérée ! Le clou de la visite a été le parcours dans les arbres du jardin que les enfants ont adoré. Pensez à manger avant de quitter les lieux car après il n’y aura plus rien.

Le parcours dans les arbres

Retour à la voiture direction le temple Wat Phra That Doi Tung, un joli temple avec vues sur la campagne alentour et un joli petit chemin bordés de cloches et de nagas pour y arriver. On remonte en voiture et on fait un arrêt à l’arboretum de Doi Chang Moob qui fait partie des jardins royaux mais que presque personne ne vient visiter et pourtant il est très beau, tranquille et moins manucurée que celui de Mae Fah Luang.

On continue notre chemin, en route vers l’aventure et la route 1149 à cheval entre la frontière birmane et thaï. C’est une petite route de montagne SPECTACULAIRE (je pèse mes mots) avec des checkpoints tenus par les deux armées, ce qui a un petit côté impressionnant. Les trois enfants n’ont pas ouvert la bouche (ce qui est quelques chose d’assez unique pour être souligné…) pendant quelques kilomètres, ils n’en revenaient pas de voir des vrais soldats avec des armes… Les soldats n’avaient pas vraiment l’air intéressés par une famille d’étrangers et nous ont laissé passer sans aucune question. Ne manquez pas de faire un arrêt au village Akha de Pha Hee qui a un petit café super sympa avec des vues splendides sur les environs.

Village Akha de Pha Hee

La ballade est finie et on redescend doucement vers Mae Sai où l’on peut reprendre la route 1 pour rentrer à la maison… Vous pouvez trouver d’autre infos sur cette route 1149 sur le blog la Thaïlande et l’Asie

La région de Mae Salong

Nouvelle journée, nouvelle destination, cette fois encore plus haute dans les montagnes vers Mae Salong. La route monte sacrément et notre voiture de location qui n’a pas grand-chose sous le capot a failli ne pas y arriver…
Doi Mae Salong est un gros village au sommet des montagnes peuplé d’ethnies d’origine chinoise qui ont trouvé refuge tout au nord de la Thaïlande. Le village en lui-même n’a pas un charme fou, ce sont plutôt les environs qui valent le coup comme le beau Chedi de la mère du roi qui surplombe le village mais aussi les plantations de thé, très photogéniques au milieu des montagnes. Vous pouvez vous arrêter dans une d’entre elles et faire des dégustations.
Mae Salong est assez touristique du coup vous avez quelques adresses sympas comme le joli petit café Sweet Mae Salong pour manger quelques super bons gâteaux avec une jolie vue sur la nature ou le Mae Salong Flower Hill Resort où nous avons déjeuné en admirant les champs de thé environnants. Si vous avez de la chance, vous rencontrerez quelques femmes en tenue traditionnelle au marché mais pour vraiment découvrir des villages encore typiques il faudrait s’enfoncer dans des coins reculés avec un guide…

Sur le marché

Deux coins insolites : le temple des moines cavaliers et la jolie plantation de thé Choui Fong

Après avoir passé deux jours pour visiter les incontournables que tout bon touriste se doit de visiter, nous avons passé une matinée à sortir un peu des sentiers battus en allant voir le temple des moines cavaliers (ou Wat Tam Pa Ar-Cha Thong) qui n’était pas loin de notre hôtel… attention il y a quelques panneaux pour s’y rendre mais nous nous sommes quand même un peu perdus… Ce temple a été créé par un ancien pratiquant de boxe thaï devenu moine qui s’est installé dans cette région reculée. Ces moines sont les seuls moines à aller chercher les offrandes à cheval (ce qui est normalement interdit chez les bouddhistes). Toute son histoire est bien résumée dans cet article et cet article

Il faut se rendre au temple tôt pour être là au retour de la quête des offrandes, soit vers 7h30 du matin. Une fois arrivé, il va falloir acheter des offrandes que vous pourrez donner au moine, s’en suit une petite cérémonie et discours (en thai donc difficile de comprendre ce qui se passe). Ne vous attendez pas à une procession comme à Luang Prabang, le jour où nous y étions il n’y avait que trois moines à cheval. Le tout avait un petit goût un peu trop commercial pour moi…
Notre arrêt suivant, juste à côté, est la plantation de thé Choui Fong, une très belle plantation qui a trouvé le filon avec ses beaux bâtiments d’architecture moderne posés aux sommets de petites collines immaculées de thé pour déguster et acheter des produits. Un arrêt sympa mais un peu commercial là aussi…

Chiang rai

Modernité au milieu des plantations de thé

Les environs proches de Chiang Rai : Baandam et le temple blanc

Il est déjà temps de redescendre vers Chiang Rai et d’en profiter pour visiter les deux sites incontournables de la périphérie de Chiang Rai. Tout d’abord direction le musée complètement fou de Baan Dam (ou Maison Noir) situé au nord de la ville. L’entrée est de 80 Baht pour avoir accès au monde complètement fou de l’artiste Thawan Duchanee avec au programme pas mal de crânes de buffles, de symboles phalliques le tout dans une quarantaine de maison traditionnelles thai… on n’aime ou on n’aime pas mais le musée est dans un joli parc, et une chose est sure on ne peut pas en sortir indifférent…

Après le noir, direction le blanc avec le temple blanc (ou Wat Rong Khun , entrée de 50 Bath pour les étrangers) situé au sud de la ville. L’article de Romain du blog Thaïlande et Asie donne toutes les informations sur ce temple un peu fou… On a l’impression de rentrer dans le monde fantaisiste d’un artiste un peu fou avec pas mal de références à la culture pop, les enfants ont trouvé ce temple super marrant, les parents sont restés un peu dubitatifs… A noter les toilettes qui sont, elles complètement en or… le grand luxe !

Avec ces deux sites, une chose est sure, Chiang Rai est une ville très avant-gardiste !

En vrac d’autre endroits à voir dans le coin…

Nous avons bien arpenté la région mais il a fallu faire des choix. J’étais déjà allée dans le Triangle d’Or et n’en gardant pas des souvenirs impérissables, nous n’y sommes pas retournés mais le Musée de l’Opium est censé être passionnant. De même nous ne nous sommes pas allés dans le centre de Chiang Rai malgré mes bons souvenirs du marché de nuit. Le Musée Oub Kham de la culture Lanna est également fortement recommandé ainsi que l’écomusée de Rai Mae Fah Luang.
Par contre je ne recommande pas les villages des femmes girafes Karens, il y a 18 ans c’était déjà un zoo honteux où, jeune voyageuse peu expérimentée j’avais fait l’erreur d’y mettre les pieds tout en me promettant de ne jamais refaire la même erreur.

Comment aller à Chiang Rai ?

Pour mes lecteurs Hongkongais, j’ai pris un vol direct avec Hong Kong Express, super pratique… pour les autres, vous pouvez prendre un vol depuis Bangkok ou si vous faites le tour de la Thailande, Chiang Rai sera surement votre étape le plus au nord juste après Chiang Mai.

Où loger à Chiang Rai ?

Mon conseil est de loger en dehors de Chiang Rai, dans le nord vers la frontière avec la Birmanie et ce pour deux raisons : il fait beaucoup plus frais dans ce coin et vous êtes plus près des endroits sympas à visiter qui sont presque tous au Nord de Chiang Rai. J’avais trouvé un hôtel génial, que je vous recommande fortement: le Manne Dheva Resort & Spa (pour réserver c’est ici), une expérience unique et un proprio français hyper sympa et plein de bons conseils… Malheureusement l’hôtel fermait temporairement juste après notre passage en Juin 2018, courrez-y dès qu’il ouvrira à nouveau…

Chiang Rai versus Chiang Mai ?

J’avais bien aimé Chiang Mai mais pour une amoureuse des montagnes et de la nature comme moi, je préfère la région de Chiang Rai. Elle est beaucoup moins touristique et est dotée de jolies petites routes et de coins un peu cachés. La ville de Chiang Rai en elle-même n’est par contre pas incontournable car finalement tout se visite soit en périphérie de la ville ou carrément au Nord vers la frontière birmane.

Louer une voiture en Thaïlande?

Nous avons loué une voiture déjà à deux reprises à Chiang Mai et à Chiang Rai. Nous sommes à chaque fois passés par le site Rentalcars. Tout s’est remarquablement bien passé en conduisant tranquillement et en ne conduisant pas la nuit (sauf le premier soir car notre vol arrivait tard). Avoir son propre véhicule nous a permis une liberté vraiment très agréable à un coût moindre car la location n’est vraiment pas chère. La conduite est à gauche plutôt tranquille. Par contre il paraît qu’il y a pas mal de gens qui conduisent en ayant bu et on m’a donc déconseillé la conduite de nuit.
Prenez par contre une voiture assez puissante, nous avions une voiture assez grosse pour contenir toute la famille mais elle était si peu puissante que nous avons parfois eu du mal à monter certaines côtes (pour le coup super pentues) du nord de la Thaïlande.… nous avons même dû à plusieurs reprises, s’y reprendre à deux fois en prenant plus d’élan…

Tu connais la région de Chiang Rai ? Des idées pour y passer quelques jours ?

Vous avez aimé cet article? Il vous a été utile? Un petit clic pour m’aider…
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

2 Réponses

  1. Alexandra

    Après 6 mois en Asie du Sud Est, on ne peut pas dire que la Thaïlande restera notre pays « préféré ». Pour autant, nous avons aimé le Nord, bien plus que le Sud. Mais, je pense qu’il faut distinguer 2 choses : le pays, et l’accueil…nous, c’est surtout l’accueil qui nous a déçu. Quand on ne fait qu’un pays d’Asie du Sud Est, on ne se rend pas bien compte. Après en avoir visité 5 autres, en terme d’accueil, la Thaïlande reste pour nous assez loin, un peu comme le sourire d’ailleurs…En revanche le pays reste à découvrir et on y reviendra bien entendu. La région de Chiag Mai était vraiment bien. Merci pour ce partage en tout cas.

    Répondre
    • Amélie

      C’est une analyse que je partage un peu, trop de touristes…. les sites sont sympas et j’ai bien aimé y passer quelques jours mais les minorités ethniques par exemple sont très difficiles à rencontrer alors qu’au Nord du Vietnam ou du Laos c’est relativement simple…

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti