Pin It

Shimane est la deuxième province la moins peuplée du Japon : dans une des régions les plus reculées du Japon, on est loin des grandes métropoles de l’axe Tokyo-Osaka-Hiroshima. Mais ceci n’a pas toujours été le cas ! Du fait de sa position géographique avantageuse sur la mer de Chine et de ses mines d’argent, Shimane était il y quelques siècles, particulièrement dynamique. J’ai été étonné de découvrir à quel point Shimane est du coup un mélange entre traditions, nature et sites historiques majeurs.

J’ai vécu 7 ans au Japon, je connais du coup pas mal le pays, je parlote japonais et j’adore y retourner pour découvrir les coins peu touristiques. Après Shikoku, le pèlerinage de Kumano Kodo ou encore la région de Nagasaki, les iles Oki, voici aujourd’hui mon top 10 des endroits à visiter dans la province de Shimane

Le Jardin d’Adachi

Ce jardin est très connu au Japon et vu l’amour que j’ai pour les jardins japonais j’avais hâte! .

Ce jardin est un peu spécial: on ne peut pas s’y balader. Il est situé dans un musée et on l’observe donc depuis le musée comme l’œuvre d’art qu’il est. Enorme coup de cœur pour ce jardin magnifique, alors ok il est un peu au milieu de nulle part mais il vaut vraiment le détour. Bien prendre son temps et surtout faire une pause au salon de thé pour profiter de la vue au calme, un super souvenir ! Franchement ces japonais ils sont forts…

Infos sur Adachi 

Soit on y vient à la journée depuis Matsue, soit on peut en profiter pour dormir dans le ryokan Saginoyusou juste à côté (pour réserver c’est ici). Une superbe expérience, un peu cher certes, mais le ryokan vaut vraiment le coup. Si vous voulez réduire un peu la note vous pouvez diner «en ville » dans un petit izakaya mais attention cela veut dire 20 min de voiture, car Adachi c’est vraiment au milieu de nulle part… On est allé manger dans un izakaya à côté de la station de train la plus proche et c’était très bien…

La ville de Matsue

 

Matsue est connue pour son beau château noir datant du XVII ème siècle et son quartier de Samourai situé juste à côté. Le château est l’un des 12 châteaux originaux au Japon et le 6ème plus vieux, comme d’habitude au Japon il est vide mais il a franchement de la gueule de l’extérieur. Malheureusement nous avons visité Matsue sous la pluie…cela donnait un petit air dramatique au château mais du coup nous n’avons pas trainé et nous sommes vite partis dormir dans notre joli petit temple dans les montagnes environnantes

Notre logement à l’extérieur de Matsue

Infos sur Matsue

Un super bon ramen à côté du château que je recommande absolument, il s’agit de MENYA HIBARI

Pour dormir, faites comme nous, sortez de Matsue et allez passer une nuit dans les jolis petits chalets du temple Ichibata (pour réserver c’est ici). Vous serez invité aux prières le matin (une superbe expérience à la Koya San) et le prêtre chef parle bien anglais (si il est là).
 

Le jardin de Yuushien

Outre le jardin d’Adachi, il existe un autre jardin très connu pour ses pivoines à ne surtout pas manquer: le jardin de Yuushien. Le jardin est situé juste à côté de l’aéroport de Matsue (pratique juste avant son vol) sur une petite ile. A la différence du jardin d’Adachi, on peut déambuler dans Yuushien mais tout comme à Adachi il ne faut pas manquer de faire une pause à la fin de la visite au salon de thé du jardin pour profiter des vues magnifiques. J’adore les jardins japonais ils sont tous tellement uniques !

Entrée à 700 Yen si on est un étranger. Toutes les infos sur leur site

Izumo et ses environs

Le phare Hinomisaki

La Bretagne au Japon

Depuis Ichibata Cottage (le petit temple dont je vous parlais plus haut) nous avons pris les chemins de traverse pour rejoindre Izumo et nous avons fait un stop au phare de Hinomisaki, un des plus hauts du Japon. La montée est rude mais la vue au sommet (en chaussette attention on est au Japon, chaussures interdites dans le phare) est superbe, on a plus l’impression d’être en Bretagne qu’au Japon !

Le sanctuaire d’Izumo

Izumo c’est le sanctuaire shinto, le plus vieux du pays. Contrairement à la plupart des temples au Japon, à Izumo, il est interdit de pénétrer dans le sanctuaire (ahhhh grosse déception…), vous pourrez en faire le tour tout en essayant de jeter un coup d’œil à l’intérieur mais surtout il faut se promener dans le complexe et ses charmants environs tout en observant les pèlerins et l’atmosphère du lieu.

Le sanctuaire a dû être construit la première fois au VIIème siècle, le bâtiment actuel date du XVIII ème siècle et est, malgré sa taille impressionnante, beaucoup plus petit que le bâtiment original, difficile à imaginer 

La station de train Taisha Mae

Cette gare n’a pas vu de train circuler depuis plusieurs décennies mais le bâtiment de la gare a été conservé et se visite… il faut dire qu’il est vraiment superbe, de style traditionnel japonais et vaut le petit détour après la visite d’Izumo.

Iwami Ginzan

Les petites rue du village

Je suis sure que vous n’en avez jamais entendu parler mais Shimane compte un site inscrit au patrimoine mondial: les mines d’argent d’Iwami Ginza. Shimane était au XVI siècle une région très prospère grâce à ses mines d’argent de grande qualité renommé à l’époque dans le monde entier. Petit à petit la région est retombée dans l’oubli et même son inscription au patrimoine mondial n’a pas réussi à l’en faire sortir, nous étions presque seuls ! On ne va pas s’en plaindre, pour une fois qu’un site au patrimoine n’est pas bondé ! La mine (la galerie souterraine Ryûgenji, celle d’Okubo nécessite d’avoir un certain âge et d’être réservée en avance) se visite rapidement mais le village de Omori est super bien conservé et mérite de s’y attarder.

Visiter Iwami Ginzan

S’arrêter au centre d’information très intéressant avant de se rendre sur le siteOù manger ? Nous avons déjeuner au sympathique Cafe Juru, super bon dans une vieille maison, allez-y les yeux fermés.

Louer un vélo ?

On peut louer des vélos électriques pour se balader et se rendre à l’entrée de la mine, j’ai opté pour un vélo électrique et j’ai monté la côte pour aller à l’entrée de la mine tel un coureur du tour de France (700 Yen pour 2h en vélo électrique et 500 Yen pour vélo ordinaire pour 3h), j’adore les vélos électriques…

Où manger ?

Nous avons déjeuner au sympathique Cafe Juru, super bon dans une vieille maison, allez-y les yeux fermés.

Yunotsu : onsen et poterie

Yunotsu Onsen est un petit village de onsen (comme son nom l’indique) un peu endormi. A l’époque des mines d’argent, c’était un port important… mais de cette époque il reste de très beaux bâtiments dont certains onsens carrément imposants pour un si petit village et un grand four pour la poterie.

Bonnes Adresses à Yunotsu:

« Yakimono Kan » est un atelier de poterie traditionnel très sympa et idéal pour acheter un petit souvenir traditionnel. Ils proposent des cours de poterie. Le village est également connu pour son spectacle de Kagura qui a lieu tous les samedis à 20h, un spectacle à ne surtout pas manquer. Je vous conseille d’organiser votre voyage pour y être un samedi et assister à un spectacle de Kagura.

Un spectacle de Kagura

Kagura est un art de scène relativement peu connu et ce même des Japonais. Le spectacle relate des vieilles légendes, le sens exact des scènes est difficile à vraiment comprendre mais en gros vous voyez des guerriers essayer de tuer des dragons le tout en dansant avec des costumes magnifiques. Un superbe spectacle.

Nous ne pouvions pas aller voir le spectacle du Samedi de Yunotsu mais nous avons eu la chance d’assister à un spectacle privé organisé dans un petit village par une troupe d’enfants, un moment vraiment très spécial et une soirée conclue en beauté par un discours en japonais de mon Kiwi pour remercier du spectacle… il s’en est plutôt bien tiré et on a fini sur le journal local!

Outre le spectacle du samedi à Yunotsu, vous pouvez trouver les autres dates sur le site du l’office du tourisme.

Se retrouver dans des petites routes au milieu de nulle part

Shimane étant peu peuplée, on se retrouve très vite sur des jolies petites routes dans la campagne, certaines sont très étroites… entre Ichibata et le phare de Hinomisaki nous nous sommes retrouvés sur des anciens chemins qui avaient dû être goudronnés tellement c’était étroit mais nous avons découvert des petits villages de pêcheurs, des beaux paysages… Bref n’hésitez pas à vous perdre un peu, avec un gps ou arrive toujours à destination….

Comment organiser son séjour ?

Accès

La région possède un aéroport juste à côté de Matsue avec des vols depuis Hong Kong… nous avons donc volé direct à Yonago. Si vous êtes déjà au Japon, l’accès se fait soit par avion pour Yonago ou Izumo, soit par bus depuis Hiroshima (il y a un deal super pas cher pour 500 Yen ) . Pour les détenteurs du JR pass, tout est expliqué ici mais en gros il faut changer à Okayama (vous pouvez en profiter pour voir un autre jardin magnifique)

Louer une voiture

Louer une voiture est franchement indispensable pour profiter de la région sans trop perdre de temps. Pour ceux qui ont peur de conduire au Japon, pas de soucis à Shimane, il y a peu de trafic et le seul souci risque d’être l’étroitesse de certaines routes…

Prix des visites 

Shimane essaie d’attirer les touristes étrangers et du coup la plupart des attractions sont à moitié prix pour les étrangers, une superbe affaire (surtout vu les prix au Japon). Le jardin d’Adachi passe quand même de ¥2,300 à ¥1,150, le château de ¥670 a ¥330. Il suffit de montrer son passeport.

Logement

Les lieux où dormir font partie intégrante d’un voyage au Japon car ce sont des véritables expériences… et durant ce voyage à Shimane j’ai dégotté de super adresses toutes très différentes. Nous avons donc enchainé :

– Une nuit dans un beau ryokan avec un onsen à Adachi, le Saginoyousu

– Une nuit dans un petit chalet tout mignon situé dans un temple dans la montagne à Ichibata

Une nuit dans une maison traditionnelle japonaise au milieu de la campagne non loin d’Izumo 

– Une nuit un peu rustique dans un temple à Jofukuji Private Hostel 

Trouver plus d’infos

Il y a très très peu d’informations intéressantes sur cette région. J’espère que cet article aura pallié à ce manque. Si vous lisez l’anglais ne manquez pas le superbe blog de Paul qui a sillonné la région et partage tous les détails dont des très bonnes idées de restaurants.

Sinon le site de l’office du tourisme de Shimane et de Matsue sont très bien faits. N’hésitez pas à leur envoyer un email si vous avez besoin d’un peu d’aide, ils sont très sympas.

Alors Shimane ça te tente ?

 

Vous avez aimé cet article? Il vous a été utile? Un petit clic pour m’aider…
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti