Pin It

Après avoir traversé Flores depuis Maumere jusqu’à Labuan Bajo, nous étions contents d’arriver au bout de ce road trip incroyable mais crevant. Notre arrivée à Labuan Bajo a été un choc : après 6 jours dans des coins très peu touristiques, dans la nature et dans le calme nous voilà dans une petite ville qui s’est développée trop vite et qui a perdu tout charme et tout son calme. Labuan Bajo on n’y a passé qu’une soirée et tant mieux car les environs de Labuan Bajo ont beaucoup plus à offrir !

Labuan Bajo : la porte d’entrée pour les Komodo

komodo

La plage de l’hôtel

Labuan Bajo est l’arrêt incontournable pour partir en croisière dans les iles Komodos. A l’origine la ville, située au milieu de baies d’un bleu transparent, devait avoir son charme. Aujourd’hui, c’est devenu une ville super touristique orientée backpackeurs en pleine construction avec les muezzins en prime. Bref n’y séjournez que le strict nécessaire avant de repartir au calme. Vous l’aurez compris j’ai détesté… J’avais pris la bonne décision de réserver un hôtel à l’écart pour avoir la paix. Nous avons passé une nuit au Puri Sari Beach Hotel (pour réserver c’est ici) : grandes chambres, piscine sympa, accès à la plage et prix plutôt doux, je vous recommande.

Croisière aux iles Komodos

Comment choisir son bateau pour les Komodos ?

Komodo

Trouver une croisière de plusieurs jours sur les Iles Komodos pour un prix pas complètement fou s’est révélé très difficile. J’avais l’impression de n’avoir que le choix entre :
des croisières pour les backpackers vraiment pas chères mais vraiment limites niveau confort et sécurité (attention les courants peuvent être forts aux Komodos). Hors de question pour nous, je voulais un minimum de confort et un maximum de sécurité avec les enfants
des croisières plutôt luxueuses mais complètement hors de prix et pas vraiment privatisable pour une famille de cinq.
des excursions à la journée soit en groupe, soit privées. Je déteste les excursions en groupe mais, pour le coup si vous pouvez vous permettre et si vous ne souhaitez pas dormir sur le bateau, la location privée est une bonne option. Choisissez un bateau puissant qui vous permettra de voir un max de sites dans la journée dont Padar par exemple.

J’ai trouvé mon bonheur grâce à Camille qui avait dégoté, lors d’un précédent voyage, le bateau parfait: Alam Kaya. Un petite bateau avec deux cabines jolies et un beau pont supérieur pour profiter des couchers du soleil avec en prime un équipage très sympa. La location du bateau est gérée par un français qui habite à Singapour. Il vaut mieux réserver longtemps à l’avance.

komodo

Notre bateau au loin

Dans tous les cas, renseignez-vous bien et si vous choisissez les options pas chères, visitez bien les bateaux et assurez-vous que l’organisation est sérieuse, on a vu des épaves flottantes. Notre capitaine nous a montré à quel point les courants peuvent être traitres à Komodo.

Coucher de soleil depuis le bateau

Budget pour une croisière aux Komodos

Nous avons payé 1350 USD pour 4 personnes (petit J était gratuit, il avait 15 mois) pour trois jours et deux nuits sur le bateau. Cela peut sembler cher en Indonésie mais honnêtement comparé à tout ce que j’avais trouvé d’autre le prix était franchement raisonnable.
A ce prix le bateau n’est pas gigantesque et pour maximum 4 adultes, si vous voulez plus d’espace il va falloir payer beaucoup plus cher…

Les billets pour entrer dans le parc national de Komodo sont chers et il n’existe aucune réduction pour les enfants. Il est d’ailleurs très difficile de prévoir exactement le prix qu’on va payer : les prix augmentent tout le temps, je n’étais pas sure de devoir payer pour tous les jours de navigation, le vrai flou artistique.
Finalement, le billet pour le parc nous a couté 230 000 IDR (tourism tax et entrée au parc) par personne (15 euros donc 60 euros pour la famille, les prix sont beaucoup plus cher le week end) plus 100 000 IDR pour le ranger à Rinca. Nous n’avons par contre pas payé pour les deux autres jours où nous n’avons pas accosté dans des endroits touristiques.
Le site flores expedition semble partager les prix mis à jour. Attention il faut bien prévoir d’avoir du cash sur soi car les retraits sont limités à 1M de IDR à Labuan Bajo.

Que voir durant la croisière aux Komodos ?

Notre capitaine Danny nous a concocté un super programme. La seule déception du voyage aura été de n’avoir pas pu aller à Padar (trop de courant à cette saison, il ne voulait pas risquer avec son bateau) et de n’avoir pas vu de raies.

Les dragons de Komodos

komodo
Il existe deux options pour voir les fameux dragons : sur l’ile de Komodo ou sur l’ile de Rinca. Si vous êtes méga fan des dragons de Komodo, vous pouvez aller les voir sur les deux iles pendant la même journée. Nous nous sommes contentés de Rinca. J’avais lu qu’on y avait plus de chances de voir des dragons et que l’ile était moins touristique, ce que nous avait confirmé le guide sur place. On en a vu plein qui faisaient la sieste vers les huttes des gardiens et ce bien que nous soyons arrivés très tôt. Il fait très chaud à cette saison à Komodo et les dragons tout comme nous avaient chaud, il faut donc bien motiver son capitaine de bateau pour y aller aux aurores.
Vous ferez la visite accompagnée d’un ranger qui vous protégera des Komodos à l’aide d’un bâton (un peu limite niveau sécurité). Les rangers avec qui on a discuté n’aimaient pas trop leur boulot : les dragons ne sont pas des animaux avec qui on peut créer des liens et les rangers vivent avec la peur permanente d’une morsure potentiellement fatale de ces animaux à la salive mortelle.
Les dragons étaient un incontournable du voyage mais ce n’est pas ce que j’ai préféré.

Les chauves-souris de Kalong

komodo

Pour notre premier coucher de soleil, nous avons amarré non loin de l’ile de Kalong où nous attendait une surprise de taille. A la tombée de la nuit, des milliers de chauve-souris s’envolent vers l’ile principale (pour se nourrir de fruits). Nous avons passé une trentaine de minutes à admirer des nuées de chauves-souris qui quittaient Kalong, on se demandait bien comment une petite ile pouvait abriter autant de chauve-souris… un instant magique… j’espère que leur sanctuaire de Kalong restera longtemps un sanctuaire …

Komodo

Le snorkeling

Le snorkeling dans les iles Komodo est vraiment excellent, nous avons vu tout plein de poissons, de petits requins… mais surtout nous avons fait la rencontre du poisson baliste. Le baliste, durant la période de nidification, est très agressif. Pour défendre son territoire il n’hésite pas à vous poursuivre et vous mordre et vu les dents, cela peut créer de belles morsures. Nous en avons croisé quelques-uns qui nous ont bien fait peur, nous avons vite fui à coup de palmes mais j’ai encore cette image gravée dans ma tête de ce poisson sortant les dents me poursuivant dans l’eau…
Je ne suis pas la seule à avoir des problèmes avec les balistes, petites bulles d’ailleurs en parle sur son blog.

Lawa Laut

komodo lawa laut
Un de mes coups de cœurs de la croisière est une ile appelée Lawa Laut, le snorkeling est incroyable et il est possible de mettre pied à terre pour grimper et admirer les vues sur les baies et l’ile… allez y tôt et prévoyez de l’eau car il fait chaud…

L’ile de Padar

Si vous voulez absolument aller sur une ile comme Padar il vaut mieux prendre un bateau puissant car le courant est fort et du coup des bateaux comme le nôtre ne peuvent pas toujours y aller. J’étais un peu déçue car les photos que j’avais vues de Padar donnaient vraiment envie… sécurité avant tout.

Un peu de repos à Komodo: Seraya

Seraya Komodo

Après ce road trip fantastique à travers Flores et notre aventure en bateau, il était temps de se reposer un peu avant le retour à la maison. Là encore Camille m’a inspiré avec le Seraya…. Au programme deux jours, deux nuits à ne pas faire grand-chose sur cette petite ile bien sympa.
Le Seraya (pour réserver c’est ici) est isolé, à 30 min de bateau de Labuan Bajo, on est complètement coincés sur l’ile, exactement ce que nous voulions!

Seraya Komodo
A l’époque, il fallait payer les déjeuners mais maintenant tout est inclus (mais les prix ont peut-être un peu augmenté). La nourriture est très bonne, certains soirs on fait d’ailleurs table commune avec les autres invités. Le site est de toute beauté et l’accueil très sympa. Le snorkelling est sympa mais après celui que l’on avait fait sur le bateau, clairement moins bien. Il y a des kayaks à disposition pour aller se balader et une piscine d’eau salée très sympa. Seul petite bémol, l’atmosphère est un peu plus orientée jeunes cools et fans d’instagram… le resort d’ailleurs accueille des visiteurs à la journée qui squattaient certains endroits sympas… dommage….

seraya komodo

Vue depuis la salle commune

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti