La côte monténégrine est très escarpée, par endroit les montagnes semblent se jeter dans la mer, les plages sont des petites criques et elle est parsemée de petits monastères qui ajoutent un certain charme à l’ensemble. Seulement il y a un problème : en été cette côte devient un vrai enfer sur terre du fait des masses de touristes, principalement venus des pays de l’Est, qui l’envahissent. Du coup la route côtière est bouchée en permanence, les plages qui sont plutôt petites débordent, et on passe son temps à admirer des touristes tout rouges se baladant dans les rues en bikini version bidochons en vacances… bref tout ce que je déteste.
La côte était notre dernière étape, pour faire plaisir aux enfants et puis parce que on voulait quand même profiter de ces magnifiques paysages que nous avions vu en photos. A Kolasin, les gens du coin nous avaient dit de fuir à tout prix cette partie du Monténégro l’été … Nous étions donc prévenus..
J’avais fait pas mal de recherches pour voir comment faire pour en profiter sans débourser 1000 euros la nuit à Sveti Stefan (que j’ai pris en photo au passage, super beau mais tellement hors de prix…) tout en étant tranquille… et j’ai jeté mon dévolu sur Ulcinj, à la frontière avec l’Albanie.
Et alors vous allez me dire ? Et alors c’était bondé mais on s’en n’est pas trop mal tiré, voici donc mes recommandations.

Visiter la vielle ville de Stari Bar

Tout d’abord, il faut absolument aller jeter un coup d’oeil à Stari Bar en allant à Ulcinj. Stari Bar est l’ancienne Bar situé un peu à l’écart sur les hauteurs et une étape sympa comme tout (avec un peu de monde quand même difficile de faire autrement dans ce coin) avec un super resto.
Mais si on va à Stari Bar ce n’est pas pour ses restos mais pour explorer les ruines de la ville de Bar qui se situent dans un joli site au milieu de montagnes. L’entrée coute 2 Euros par adulte et moitié pour les enfants Suivez bien les flèches pour bien faire le tour car la plupart des gens se contentent d’une petite partie… La ville existe depuis très longtemps et a vécu une histoire très agitée qui s’est terminée par son abandon définitif en 1979 suite à un tremblement de terre, il n’en reste que des ruines mais le site vaut vraiment le détour pour son intérêt historique mais aussi pour son environnement magnifique.

Bonnes adresses à Stari Bar

Kaldrma: resto absolument délicieux et sans aucun doute le meilleur resto de tout notre séjour au Monténégro… à ne manquez sous aucune prétexte.
La boulangerie Kamelija est ouverte depuis 1934 et combine bonnes glaces et pâtisseries avec en particulier (pour avoir tout testé) des baklavas qui valent le coup.

Séjourner à Ulcinj

Nous avons parcouru la côté de Budva à Ulcinj et nous avons donc pu nous faire une idée très claire des dégâts entre bidochons et constructions horribles. Nous avons opté pour Ulcinj pour essayer de nous éloigner des foules, ce qui n’a pas été un grand succès car Ulcinj est aussi bondé que le reste de la côte. La vieille ville est par contre tout mignonne et j’avais trouvé une superbe adresse logement que je vous recommande : Apartments Secret Garden (pour réserver c’est ici). L’accueil y a été fantastique et ils nous ont donné de bonnes idées dont celle d’aller à Dolcinium pour profiter de la plage, ce qui s’est révélé une très bonne décision.

La plage d’Ulcinj est bondée mais juste à côté d’Ulcinj il y a de très longues plages réputées pour le Kite Surf où il y a un peu moins de monde surtout en s’éloignant le plus loin possible vers l’Albanie pour se poser à Dolcinium


Après le total manque de classe de la côte, je vous préviens Dolcinium ça change un peu et mieux vaut d’ailleurs réserver pour avoir un day bed. La clientèle est jeune, le service sympa, ils ont une école de Kite Surf et un DJ, une nourriture plutôt bonne … alors certes c’est un peu jeune branchouille mais franchement j’aime mieux ça que me retrouver serviette contre serviette à Ulcinj. Nous avons passé un bel après-midi bien relaxant en admirant les centaines de voiles de kite surf à l’horizon. Dolcinium nous a un peu réconciliés avec la côte qui nous avait franchement déçus.

Bonnes adresses vers Ulcinj

Higo Restaurant and Lounge est un des restos sympas de la ville situé au milieu d’une forêt de pins et de cigales. Higo fait d’ailleurs parti du même groupe que Dolcinium. Le seul petit hic, le jour où nous y étions, c’est que le resto dans la crique d’à côté avait mis la musique à fond…


Un super bon plan pour ramener de l’huile d’olive de qualité en allant dans la ferme Dragovoja (téléphone + 382 69 115984 ou +382 67 856 218 ou sur leur page Facebook). Ils offrent trois huiles de qualités différentes entre 10 et 15 euros le litre. J’ai opté pour la meilleure faite à l’ancienne pour 15 euros et franchement je n’ai jamais gouté une huile d’olive aussi bonne… Je vous conseille d’appeler pour prendre rendez-vous sinon vous allez faire chou blanc.

Ou aller ailleurs sur la côte adriatique du Monténégro ?

En saison je dirais nulle part (sauf si vous avez les moyens pour aller à Sveti Stefan) et dans tous les cas surtout pas à Budva qui pour moi est vraiment l’image parfaite de l’horreur que le tourisme peut apporter… Hors saison par contre profitez de cette partie du Monténégro qui est vraiment jolie et qui regorge de petits chemins de randonnée pour admirer les vues sur la mer depuis les montagnes.

Des bons plans en saison et hors saison pour profiter de la côte monténégrine ?

Vous avez aimé cet article? Il vous a été utile? Un petit clic pour m’aider…
1 Star 2 Stars 3 Stars 4 Stars 5 Stars (3 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

Laisser un commentaire

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti