Visiter le Monténégro : renseignements pratiques

Visiter le Monténégro c’est pratique : pas besoin de visa et pas besoin de changer de l’argent car le Monténégro, même s’il ne fait pas partie de la zone euro, a adopté l’Euro comme monnaie.
La langue est le monténégrin qui est une langue très proche du serbe. Si vous ne parlez pas serbe il vous restera la possibilité de parler anglais dans les coins très touristiques ou avec les plus jeunes. Le français n’est pas parlé, par contre les gens parlent un peu italien surtout dans le sud du pays. Le tourisme se développe certes mais il est encore très régional, d’où le manque d’internationalisation.

A quelle saison visiter le Monténégro ?

rafting Montenegro
Dans l’idéal à la fin du printemps ou au début de l’automne pour éviter les foules et les températures quand même assez étouffantes du Sud du pays. Par contre si vous y aller trop tôt au printemps ou trop tard en automne le nord du pays sera difficile d’accès du fait de la neige.
Nous y sommes allés les deux premières semaines d’Août (pas trop de choix du fait des vacances scolaires…) et à part le Sud qui était complètement insupportable et que j’éviterais à cette saison ainsi que Kotor qui était bondé de touristes (mais que l’on peut gérer, regardez mon article sur Kotor), le reste du pays était plutôt calme.
Nous avons eu beau temps tous les jours avec peut-être un peu de nuages de temps en temps. Exception faite de Kotor et Ulcinj, les températures étaient très agréables. Il peut faire très chaud vers Kotor l’été, nous avons apparemment eu de la chance car les températures étaient tout de même supportables.

Le coût de la vie au Monténégro

La vie au Monténégro est moins chère qu’en France à l’exception de la côte et de Kotor ou les prix ne sont pas si éloignés que ça des prix français moyens.

kotor Montenegro

Coût des visites et activités

Le Monténégro est plus réputé pour sa nature que ses musées, du coup les visites payantes sont limitées. On parle de quelques euros pour visiter Durmitor (6 euros par personne pour trois jours) ou visiter un musée à Cetinje. Ce qui peut par contre constituer un plus gros budget ce sont les activités mais qui restent quand même très raisonnables pour l’Europe. Nous avons payé 45 euros par personne pour une matinée de rafting suivie du déjeuner ou 90 euros pour 2H30 sur un bateau privé à Kotor (nous étions 7).

Coût de la voiture de location

Nous avons payé 560 euros pour 14 jours pour une grosse voiture (Scenic Grande) pour 5 personnes. Cela revient à 40 euros par jour, franchement raisonnable. Pour avoir ce genre de prix nous sommes passés par Carogo, un loueur local que nous avait recommandé notre Airbnb de Kotor…  Carogo n’est pas une agence avec bureau d’accueil à l’aéroport, c’est une personne qui vous retrouve sur le parking pour faire les papiers et nous avons laissé la voiture avec les clés sur le volant à Podgorica.

Coût des logements

Niveau logement, à part Kotor où avons trouvé les prix un peu chers, les prix sont raisonnables même en plein mois d’Août. Vous pouvez loger pour très peu cher dans de petites pensions mais vous pouvez aussi trouver des logements plus charmants franchement abordables. Il faut, par contre, faire pas mal de recherches pour trouver les bonnes adresses sympas (heureusement je vous donne tous mes bonnes adresses plus bas dans l’article). Par exemple, nous avons payé 100 euros/jour pour un chalet pour 6 à Durmitor ou pour une jolie ferme pour 4 vers Skadar.

Coût de la nourriture

La nourriture est 20 ou 30 % moins chère qu’en France. On a par contre trouvé la qualité au supermarché franchement pas top…

La bonne soupe de poisson à Skadar

Les transports pour visiter le Monténégro

Arriver au Monténégro

On rejoint souvent le Monténégro en passant par Dubrovnik pour bénéficier de la pléthore de vols qui desservent la ville. Les vols directs au Monténégro sont plus rares. Nous n’avons pas fait ce choix car nous avions lu qu’en été il fallait prévoir plusieurs heures pour passer la frontière. Etre bloqué 3h avec trois enfants à la frontière en pleine chaleur, très peu pour moi.

Pour voler directement au Monténégro vous aurez le choix entre Podgorica et Tivat (juste à côté de Kotor). Mes parents sont arrivés à Tivat avec Easyjet et nous avons utilisé Podgorica (Turkish Airlines en arrivant d’Istanbul depuis Hong Kong, puis Ryanair pour Londres). Ce sont plutôt des low cost qui couvrent ces destinations. Les deux aéroports sont plutôt petits et ne sont pas dimensionnés pour le nombre de low cost qu’ils accueillent, du coup les aéroports sont bondés avec des grosses queues pour s’enregistrer et pour passer la sécurité, prévoyez donc un peu de marge…

Se déplacer au Monténégro

Je recommande vraiment de louer une voiture pour découvrir le Monténégro. Certaines personnes semblent arriver à visiter le Monténégro en bus mais on passe forcément à côté de pas mal de choses et on doit se limiter aux endroits touristiques.
Comme je le disais plus haut, la location de voiture est plutôt bon marché et je vous recommande Carogo que nous avons utilisé.
La conduite est un peu folle et les conducteurs parfois téméraires. Les routes sont étroites par endroits même si dans la plus grande partie du pays des nouvelles routes tout à faire correctes ont été construites ou sont en train de l’être. Nous avons trouvé les routes particulièrement étroites lorsque nous avons fait le tour de Durmitor (les routes d’accès à Durmitor sont très bien), sur la Serpentine et dans la région de Skadar, ailleurs pas de soucis majeurs.
Le problème est par contre le manque de parking, du coup tout le monde se gare n’importe où sans que cela semble causer de vrais soucis. A certains endroits on vous demandera de payer quelques euros pour qu’on surveille votre voiture, une arnaque touristique mais pour 1 euro on préférait ne pas se battre pendant des heures.
Une dernière recommandation, ne suivez pas les indictions de Google maps les yeux fermés. Au Monténégro, Google maps est très pratique pour s’approcher d’un endroit mais très peu précis une fois proche du but, mieux vaut ouvrir ses yeux sous peine de se trouver au mauvais endroit. Les petites routes sont également inconnues, il faut donc une carte dans certains endroits.

Mes coups de cœur pour visiter le Monténégro

Le lac Skadar et les bouches de Kotor ont été sans aucune hésitation mes coups de coeur.
Je pense que j’aurais encore plus apprécié Kotor à la basse saison mais il faut bien avouer que le coin, même avec des touristes, est vraiment unique : petits villages charmants, vues incroyables sur le fjord, route serpentine à couper le souffle… bref Kotor est touristique pour une raison.
Le lac Skadar est lui beaucoup moins touristique (une fois éloigné de Virpazar) sans doute du fait de ses petites routes d’accès difficiles à naviguer. Ce n’est pas le lac que j’ai préféré mais ses méandres : un paysage unique que je ne peux comparer à rien que j’avais déjà vu et pourtant j’ai déjà pas mal voyagé dans ma vie…
Les montagnes sont très sympa et nous avons beaucoup aimé notre séjour à Durmitor et à Kolasin mais j’ai trouvé les montagnes moins impressionnantes que mes belles montagnes de Savoie.

Itinéraire et organisation pour visiter le Monténégro

Durée

Nous avons passé 2 semaines au Monténégro, une durée idéale pour en faire le tour sans courir. La plupart des gens que nous avons croisé n’y passaient qu’une semaine et ne visitaient du coup qu’une partie du pays (souvent Kotor et Durmitor). C’est un peu dommage, car le pays nécessite vraiment deux semaines.

Comment ne pas voir trop de touristes lorsqu’on visite le Monténégro ?

Durant la haute saison il faut éviter la côte absolument, une vraie horreur. Pour la ville de Kotor il faut se lever tôt pour aller visiter la ville avant les groupes (mieux vaut avoir fini à 9H du matin). Le reste du pays est beaucoup moins touristique et même à Durmitor dès que l’on marche un peu on se retrouve seul.
En dehors de la saison vous devrez être tranquilles, profitez en bien..


Organisation pour visiter le Monténégro

Il est très facile d’organiser son voyage seul: la plupart des logements sont sur Bookings et par endroit sur Airbnb. Le plus difficile pour moi a été de trouver des logements sympas et charmants, il y a encore peu d’offre de charme dans le pays. Je partage avec vous mes bonnes adresses qui devraient vous faire gagner des heures de recherche.

Notre itinéraire au Monténégro

J’ai élaboré un itinéraire pour visiter le Monténégro et pouvoir passer la première semaine avec les grands parents et la deuxième sans. Même sans cette contrainte, je ne changerais rien si ce n’est peut-être l’étape à Ulcinj que l’on peut éviter à la haute saison mais qui était quand même bien sympa pour se reposer quelques jours. Voici mon itinéraire :

Jour 1 à 3 : Découverte de la baie de Kotor avec une ballade en voiture vers les autres baies, un tour en bateau sur le lac suivie d’une montée par la Serpentine vers Le Mont Lovcen. Pour l’article c’est ici
Jour 4 – Route vers Durmitor
Jour 5 à 7 – Découverte de Durmitor pour faire des petites randos, du rafting sur la Tara et faire le tour en voiture du parc pour aller jusqu’au monastère de la Tiva. Pour l’article c’est ici
Jour 8 et 9 – Route vers Biogradsk avec visite du lac dans l’après-midi puis nuit à Kolasin et superbe journée dans le massif peu connu de Komovi. Pour l’article c’est ici
Jour 10 – Route vers Skadar et visite de Cetinje
Jour 11 et 12 – Découverte de Skadar et de ses environs. Pour l’article c’est ici
Jour 13 ,14 et 15 -Route vers Ulcinj en s’arrêtant à Stari Bar. Journée repos à Ulcinj puis matinée tranquille avant de repartir vers Podgorica en se balladant dans la ville le soir. Pour l’article c’est ici

Se loger au Monténégro

Nos logements

Les logements de charme pour visiter le Monténégro manquent encore et j’ai dû faire pas mal de recherches pour trouver des endroits sympas. Nous avons été contents de tous mes choix donc voici les bonnes adresses. Ce sont des adresses plutôt pour des familles, pour un couple vous aurez de la place…

Visiter le lake Skadar au Monténégro

A Kotor, nous avons séjourné dans un très grand Airbnb style loft New Yorkais avec vue sur la baie (pour réserver utilisez ce lien). L’appartement est ici 
Les environs de l’immeuble ne sont pas incroyables et il n’y pas d’ascenseur mais une fois arrivé l’appart était vraiment top et la proprio m’a donné pleins de bons plans

A Durmitor nous avons loué un petit chalet un peu à l’écart, ce qui s’est révélé être une très bonne idée car les chalets le long de la route sont très bruyants. Le prix était imbattable et la gérante très sympa… on recommande
le Mountain View Recreation (pour réserver c’est ici) 

A Kolasin, nous avons logé dans un super chalet, l’accueil est hyper chaleureux, le coin charmant et l’hôte qui parle très bien anglais est de bon conseil. On est un peu en dehors des sentiers battus et on y est bien. Pour réserver à Holiday Home Milica c’est ici

A Skadar j’avais repéré un Airbnb dans une ferme un peu à l’écart. Le logement est super bien rénové mais le gros plus c’est l’accueil des parents de la proprio et de la possibilité de se servir autant que l’on veut dans le jardin : raisins et tomates à gogo… (pour réserver utilisez ce lien).La maison se trouve ici 

A Ulcinj, j’avais répéré un petit hôtel avec une piscine sur les hauteurs de la ville, comme je ne suis pas trop mer, c’était parfait pour moi. L’accueil est très sympa, la piscine vraiment une nécessité… bref Secret Garden (pour réserver c’est ici) a rendu Ulcinj vivable et agréable

Logement en famille

Aucun soucis pour trouver des logements familiaux au Monténégro, nous avons souvent loué des appartements, chalets ou fermes avec plusieurs chambres sans aucun souci.

Manger au Monténégro

Visiter le Monténégro et sa côté adriatique
Je n’ai pas vraiment aimé la cuisine du Monténégro : souvent lourde et peu variée. Dans les supermarchés, l’offre n’est pas de très bonne qualité et moi qui suit regardante sur la qualité des produits, j’étais franchement déçue…
Il y a quelques exceptions comme ce très bon resto de poissons à Kotor que je recommande dans l’article sur Kotor ou ce petite resto à la soupe de poisson extraordinaire à Skadar mais en général j’étais contente de rentrer pour manger un peu plus sainement.

Visiter le Monténégro avec des enfants

Le Monténégro avec les enfants est une super destination et ce pour plusieurs raisons : les distances sont relativement faibles, il est plutôt facile de trouver des logements pour des familles à prix raisonnables et puis au Monténégro on peut faire pas mal d’activités en plein air, parfait pour les enfants.

Visiter le Monténégro

Compilation des adresses pratiques pour visiter le Monténégro

Des guides

J’ai utilisé le guide Geo du Monténégro qui venait de sortir en 2018. Il est très bien et je vous le recommande. Nous avons complété avec un guide en anglais, qui pour le coup en est déjà à plusieurs éditions,super précis et qui m’a permis de sortir un peu plus des chemins battus et rebattus (pour les anglophones c’est le Bradt Monténégro)

Des blogs

Je n’ai pas trouvé qu’il y ait beaucoup de blogs de qualité sur le Monténégro ce qui m’a un peu étonnée, je pensais que le pays était un pays plus couru que ça. La plupart des blogs se contentent de parler de Kotor. Je vous recommande donc seulement deux blogs en français :
Le blog de Worldelse qui vous donnera quelques bonnes idées surtout pour Kotor
Le blog de mes amis belges de allonsvoir ailleurs qui m’ont donné envie d’aller au Monténégro
– Il existe un excellent blog en anglais qui m’a beaucoup aidé à organiser mon voyage et qui est écrit par une habitante de Podgorica.

Si vous connaissez des blogs de qualité sur le Monténégro, n’hésitez pas à les mettre en commentaires. Merci

Tu as d’autres bons plans pour le Monténégro?

Inscris-toi

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d'expérience
Nom
Email

Laisser un commentaire

Incris-toi!

Tu recevras par email mes articles, mes plus belles photos, des bons plans et des retours d\'expérience en avant première
Nom
Email
Pas de spam garanti